QUAND LA NO­BLESSE DE L’ACIER REN­CONTRE L’IN­NO­VA­TION

En Ar­dèche, les Ate­liers Ma­che­fer ré­in­ventent la fer­ron­ne­rie d’art pour l’adap­ter aux contraintes et ma­té­riaux ac­tuels. Ses créa­tions sur-me­sure s’adaptent aux en­vies et aux be­soins.

Maison et Jardin Magazine - - M & J | On En Parle -

Nos clients ap­pré­cient la ma­tière brute, mise en va­leur et trans­for­mée avec soin, es­time Pier­rick Du­rand, co­fon­da­teur des Ate­liers Ma­che­fer. La fer­ron­ne­rie est un art an­ces­tral qui se ré­in­vente. L’acier de­vient plus fin, lé­gè­re­ment pa­ti­né et ru­gueux. Ses im­per­fec­tions sou­lignent une cer­taine poé­sie, elles font briller les in­té­rieurs. » Au sein des Ate­liers Ma­che­fer, Pier­rick Du­rand est le créa­teur. Après des études de com­merce, il dé­cide de se consa­crer à sa pas­sion pour la fer­ron­ne­rie. Dans une so­cié­té au­jourd’hui dis­pa­rue, il se forme sur le tas quatre an­nées du­rant. En 2012, à l’âge de 22 ans, il s’as­so­cie à son col­lègue Brice Ce­le­rien pour fon­der les Ate­liers Ma­che­fer. Après une for­ma­tion de fer­ron­nier d’art, ce der­nier as­sure quant à lui la par­tie tech­nique de l’en­tre­prise.

À la re­cherche de la dé­coupe par­faite

Ins­tal­lés entre Vienne et Va­lence, les Ate­liers Ma­che­fer, la so­cié­té se spé­cia­lise dans l’agen­ce­ment d’in­té­rieur en mé­tal. Ils s’ap­puient sur une concep­tion in­for­ma­tique pous­sée et uti­lisent la dé­coupe la­ser pour réa­li­ser des élé­ments les plus fins pos­sible. Les deux as­so­ciés pro­posent leur ser­vice aux par­ti­cu­liers à tra­vers un échange sur- me­sure et ap­portent éga­le­ment leur ex­per­tise aux pro­jets d’ar­chi­tectes et de maître d’oeuvre. « Nous sommes connus dans la ré­gion pour re­le­ver des dé­fis qui né­ces­sitent des re­cherches tech­niques préa­lables. »

Ils réa­lisent des ver­rières, des garde-corps, des ha­billages de che­mi­née, du mo­bi­lier, des vé­ran­das ou bien en­core des por­tails. Entre leurs mains, l’acier s’as­so­cie avec élé­gance à des tech­niques et des ma­tières in­at­ten­dues. « En ce mo­ment, nous tra­vaillons beau­coup le cor­ten. C’est un al­liage d’acier au­to pa­ti­nable d’un as­pect rouillé stable. » Cette ma­tière per­met d’ob­te­nir par exemple une fa­çade rouillée avec un bel ef­fet de ma­tière.

Qu’il s’agisse de ré­troé­clai­rer un es­ca­lier, l’en­tou­rage d’une che­mi­née, de l’habiller de bois ou de verre ou de créer une toi­ture zinc pa­ti­né pour un ca­fé lyon­nais ou bien en­core de for­ger une vé­ran­da dans le style Eif­fel, les Ate­liers Ma­che­fer ré­pondent présent. Grâce à un tra­vail de re­cherches et dé­ve­lop­pe­ment ap­pro­fon­di, les deux fer­ron­niers ré­pondent à des dé­fis tech­niques pour pro­po­ser des réa­li­sa­tions uniques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.