Par­tir de zé­ro

Maison et Travaux - - Sommaire -

Le sé­jour de cet ap­par­te­ment de 100 m2 est en­tiè­re­ment ré­or­ga­ni­sé grâce à l’amé­na­ge­ment de deux meubles in­gé­nieux réa­li­sés sur me­sure. L’ar­chi­tecte Émi­lie Cha­tel re­dé­fi­nit les fonc­tions d’un en­semble re­grou­pant cui­sine, salle à man­ger et sa­lon, dé­sor­mais plus clair et or­don­né.

1 L’ÉLA­BO­RA­TION DU PRO­JET L’exis­tant

Lorsque les pro­prié­taires ac­quièrent cet ap­par­te­ment si­tué au der­nier étage d’un im­meuble mo­derne, la sur­face po­ten­tielle du sé­jour est gê­née par les cloi­sons qui sé­parent le sa­lon de la cui­sine. Une pre­mière phase de travaux est réa­li­sée en amont : elle per­met de créer un es­pace ou­vert de 50 m². Dans un se­cond temps, les pro­prié­taires font appel à Émi­lie Cha­tel et lui confient cette grande pièce à vivre en­tiè­re­ment blanche, pour­vue de vo­lumes simples et ho­mo­gènes. Elle de­vra dis­tin­guer le sa­lon, la salle à man­ger et la cui­sine.

L’ob­jec­tif

Le but de son in­ter­ven­tion consiste à re­dé­fi­nir et à ar­ti­cu­ler le sé­jour en in­té­grant la cui­sine, grâce à des élé­ments de mo­bi­lier réa­li­sés sur me­sure, tout en jouant sur des cou­leurs et des ma­té­riaux com­muns aux deux pièces.

2 LA RÉA­LI­SA­TION Dis­tin­guer les es­paces

Le sa­lon et la salle à man­ger étaient jux­ta­po­sés sans réelle dé­mar­ca­tion tan­dis que la cui­sine leur tour­nait le dos. Les deux meubles en bois jouent dé­sor­mais un rôle de pi­vot entre les usages et les es­paces.

Un îlot en cui­sine

La salle à man­ger est agran­die grâce à la dé­mo­li­tion de ses pla­cards. Elle est peinte en blanc pour cap­ter da­van­tage la lu­mière tra­ver­sante dont bé­né­fi­cie l’ap­par­te­ment. Elle s’oriente main­te­nant vers la cui­sine dont les cais­sons hauts ont été dé­cro­chés et sont ali­gnés à la hau­teur du plan de tra­vail exis­tant. Un îlot cen­tral aux mul­tiples fonc­tions, re­vêt des dis­po­si­tifs, des cou­leurs et des ma­tières dif­fé­rentes sur cha­cun de ses cô­tés. Il est à la fois un bar pour la salle a man­ger, une éta­gère en noyer pour le sa­lon, et se montre plus tech­nique en cui­sine.

Un meuble pour le sa­lon

Dans le sa­lon, avec une hau­teur sous pla­fond dé­jà lé­gè­re­ment ra­bais­sée, la cou­leur des murs est fon­cée (Far­row & Ball, fi­ni­tion émul­sion mo­derne) pour dé­li­mi­ter un es­pace plus in­time. Émi­lie conçoit éga­le­ment un meuble en bois com­po­sé de lignes ho­ri­zon­tales, de vo­lumes ou­verts et fer­més plus ou moins pro­fonds, et de pan­neaux cou­lis­sants. L’en­semble se dé­ve­loppe le long du mur en in­té­grant les dif­fé­rents gaines et re­dents. Des boîtes en noyer, dis­po­sées en porte-à-faux, se dé­tachent du mur et de la com­po­si­tion ho­ri­zon­tale. Chaque vo­lume ren­ferme une fonc­tion : un bu­reau à l’image d’un pe­tit se­cré­taire et des coffres hauts et bas pour com­pen­ser la perte de ran­ge­ments et dont les portes s’ouvrent au moyen de com­pas.

3 LES MA­TÉ­RIAUX e sa­lon

Les élé­ments en bois ap­pa­rent sont en noyer, qui ap­porte une touche ré­tro dé­jà pré­sente sur la table de la salle à man­ger ou sur les bou­tons de pla­cards de cui­sine. Ils contrastent avec la teinte claire du par­quet. Par sou­ci d’éco­no­mies, les coffres et le se­cré­taire ont été conçus en bois ag­glo­mé­ré pla­qué noyer, tan­dis que les clai­res­voies sont consti­tuées de tas­seaux en noyer mas­sif. L’en­semble est pro­té­gé par un ver­ni acry­lique in­co­lore, fi­ni­tion sa­ti­née. Les élé­ments peints, les éta­gères et le li­néaire de cais­sons bas sont en mé­dium, peints à la main de la même cou­leur que les murs. À l’in­té­rieur, les éta­gères amo­vibles sont en mé­la­mi­né blanc.

La cui­sine

L’îlot cen­tral est com­po­site : des cais­sons de cui­sine stan­dards, des fa­çades en mé­dium peint dont les teintes s’ac­cordent avec la cou­leur du sa­lon, un plan de tra­vail et un bar en quartz gris clair mat. Cô­té sa­lon, la com­po­si­tion des éta­gères pla­cées dans l’angle est en bois ag­glo­mé­ré pla­qué noyer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.