LES POÊLES BIOMASSES FONT FEU DE TOUT BOIS

Maison et Travaux - - Sommaire - Par Idir Zeb­boudj.

Se­lon les be­soins en ma­tière de chauf­fage et les at­tentes en termes de confort d’uti­li­sa­tion, les ap­pa­reils in­dé­pen­dants de chauf­fage au bois offrent deux pos­si­bi­li­tés : la bûche ou le gra­nu­lé. Et il y en a pour toutes les bourses !

En pre­mière ap­proche, il est ten­tant de re­grou­per poêles à bois et à gra­nu­lés dans une seule et même fa­mille. En ef­fet, ils par­tagent, comme leur nom l’in­dique, un point com­mun prin­ci­pal : ils re­courent au bois, une éner­gie re­nou­ve­lable, abor­dable et fa­ci­le­ment dis­po­nible. À ce titre, les poêles à bois bé­né­fi­cient tou­jours d’aides fi­nan­cières. Mais à y re­gar­der de plus près, les dif­fé­rences sont nom­breuses : pas d’élec­tro­nique em­bar­quée dans un poêle à bûches, donc pas d’au­to­ma­ti­sa­tion, pas d’émis­sion par convec­tion for­cée non plus (du moins pour la plu­part des mo­dèles), à la dif­fé­rence des poêles à gra­nu­lés, tous équi­pés d’un ven­ti­la­teur char­gé de dif­fu­ser la cha­leur dans les pièces. Cer­tains poêles à gra­nu­lés sont éga­le­ment conçus pour être rac­cor­dés à un cir­cuit de chauf­fage cen­tral, à la ma­nière d’une chau­dière.

Pour bien choi­sir, il vous faut donc dé­fi­nir vos be­soins : pour du chauf­fage d’ap­point et/ou un usage oc­ca­sion­nel (ré­si­dence se­con­daire) li­mi­té à une pièce prin­ci­pale, un poêle à bûches fe­ra très bien l’af­faire. Il émet­tra par rayon­ne­ment une cha­leur ho­mo­gène et of­fri­ra le plai­sir vi­suel d’une belle flamme. Tout ce­ci im­plique néan­moins quelques conces­sions à l’usage, avec un poêle à bois, le char­ge­ment du foyer se­ra obli­ga­toi­re­ment ma­nuel. C’est là l’un des avan­tages des poêles à gra­nu­lés, ils dis­posent d’un es­pace de sto­ckage in­té­gré et d’un sys­tème d’ali­men­ta­tion du foyer en gra­nu­lés en­tiè­re­ment au­to­ma­ti­sé, voire pro­gram­mable, par­fois sur plu­sieurs plages ho­raires dans une même jour­née pour les pro­duits les plus éla­bo­rés.

FO­CUS

Poêle-che­mi­née en acier fixé au mur mu­ni de trois faces vi­trées. 4282 € HT. Edo­fo­cus 631 de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.