Scel­lé dans le mur, gra­phique et aé­rien

Maison et Travaux - - Aménager -

L’ad­jonc­tion d’une chambre de bonne à cet ap­par­te­ment, amé­na­gée en bu­reau, a né­ces­si­té la créa­tion d’un es­ca­lier dans la pièce de ré­cep­tion. Cette si­tua­tion a im­po­sé une ar­chi­tec­ture es­thé­tique et spec­ta­cu­laire : l’es­ca­lier de­vait être un bel ob­jet à la hau­teur du stan­ding des lieux qui al­laient l’ac­cueillir. Les pro­prié­taires ont sou­hai­té, en outre, qu’il soit le plus lé­ger pos­sible et qu’il oc­cupe un mi­ni­mum d’em­prise au sol. Ain­si a-t-il pris la forme d’un es­ca­lier sus­pen­du, fait de marches en feuilles de mé­tal pliées, en­châs­sées dans un li­mon mé­tal­lique. Ce­lui-ci est lui-même agra­fé dans le mur por­teur mi­toyen, et le tout est dis­si­mu­lé par un dou­blage en plâtre. Un pre­mier groupe de deux marches est po­sé au sol, des­si­nant un quart tour­nant. Puis viennent une marche seule, un mo­dule de deux marches, puis deux mo­dules de trois marches, sé­pa­rés les uns des autres par l’em­pla­ce­ment d’une contre­marche ain­si lais­sé vide. Une lisse d’ap­pa­rence éga­le­ment très lé­gère, simple fer plat agra­fé dans le mur par de petites en­tre­toises, as­sure la sé­cu­ri­té de ses uti­li­sa­teurs. En­fin, ul­time note d’élé­gance, un cadre mé­tal­lique ha­bille l’épais­seur du plan­cher dans la tré­mie. Ar­chi­tecte :

S +D Ar­chi­tec­tures In­té­rieures.

Photos : S + D Ar­chi­tec­tures In­té­rieures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.