Combles ap­pri­voi­sés

Maison et Travaux - - Reportage - STÉ­PHA­NIE LHERMITTE, pro­prié­taire et dé­co­ra­trice www.mar­que­de­fa­brik.com

Pour quelle rai­son avez-vous dé­ci­dé de po­ser de nou­velles fe­nêtres de toit dans vos combles amé­na­gés ?

Nous avons rem­pla­cé tous les Ve­lux exis­tants par de nou­veaux mo­dèles, car ils étaient en mau­vais état. Nous en avons po­sé un sup­plé­men­taire dans la par­tie centrale des combles pour éclai­rer une salle de bains créée de toutes pièces dans la­quelle il était né­ces­saire d’ame­ner de la lu­mière na­tu­relle. De même, dans la grande chambre, nous avons po­sé un se­cond Ve­lux pour ap­por­ter da­van­tage de lu­mière. Cette pièce sous toit était re­la­ti­ve­ment sombre pour sa taille et la fe­nêtre exis­tante était très basse. Nous avons dé­ci­dé d’en pla­cer un se­cond, plus haut, pour rendre cette chambre plus lu­mi­neuse, c’est là que vit et notre aî­née, ado­les­cente, dort et tra­vaille. Elle y passe donc pas mal de temps !

Quelles ont été les prin­ci­pales contraintes tech­niques ?

La seule vé­ri­table contrainte tech­nique tient de l’im­pos­si­bi­li­té de pla­cer les deux fe­nêtres face à face dans la grande chambre, car toute une par­tie du toit est équi­pée de pan­neaux so­laires. Nous avons donc dé­ci­dé de les pla­cer l’une au-des­sus de l’autre, la sur­face de toit étant suf­fi­sam­ment grande.

À cet étage de nom­breux travaux ont été ef­fec­tués, puisque nous avons créé une pièce d’eau (gros travaux de plom­be­rie et d’élec­tri­ci­té éga­le­ment avec ins­tal­la­tion de VMC, etc.) et ré­iso­lé to­ta­le­ment l’étage qui était ha­billé de lam­bris ; cer­taines gaines tech­niques étaient to­ta­le­ment ap­pa­rentes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.