MAI­SON IN­NO­VANTE

Mixer le bois et le bé­ton

Maison et Travaux - - Sommaire - Texte : Pau­line Mal­ras.

Nous vous avons dé­jà par­lé de la mai­son bio­cli­ma­tique (Mai­son & Tra­vaux n° 290). Le pro­cé­dé qui est mis en avant, ici, est tout aus­si in­no­vant. Il uti­lise les ca­rac­té­ris­tiques des deux ma­té­riaux, bois et bé­ton, pour ob­te­nir de meilleurs ré­sul­tats sur le plan ther­mique et éner­gé­tique. Quelques construc­teurs, spé­cia­li­sés dans l’os­sa­ture bois ou la ma­çon­ne­rie, ont dé­ci­dé d’élar­gir leurs do­maines de com­pé­tence en éla­bo­rant un nou­veau mo­dèle de mai­son qui al­lie les deux pro­duits. Ils s’adressent aux par­ti­cu­liers sus­cep­tibles d’être at­ti­rés par l’es­thé­tique de l’un, mais aus­si ras­su­rés par la ro­bus­tesse de l’autre.

La mai­son mixte

Ain­si, en 2014, du cô­té d’Al­bi ( Tarn), Ami Bois et Si­ba ima­ginent-ils de concert un éco­quar­tier dont le concept est fon­dé sur l’al­ter­nance de mai­sons en bois et en bé­ton. Forts de cette ex­pé­rience, ils fondent en­semble la marque Bois & Bé­ton. Leurs sa­voir-faire res­pec­tifs et leur connais­sance des deux modes de construc­tion les poussent à dé­ve­lop­per un nou­veau type de mai­son qui tire par­ti des qua­li­tés in­trin­sèques des deux ma­té­riaux, prin­ci­pa­le­ment de leurs ca­pa­ci­tés ther­miques. Le bois est uti­li­sé au nord et à l’est, tan­dis que le bé­ton trouve sa place au sud et à l’ouest. Tout se joue sur la pro­por­tion des fa­çades en fonc­tion de l’orien­ta­tion et du cli­mat de la ré­gion. Le chan­tier est ra­pide et propre, puis­qu’une grande par­tie des élé­ments

est pré­fa­bri­quée en usine. Les pan­neaux en os­sa­ture bois sont pré­iso­lés et les pré­murs sont rem­plis de bé­ton une fois sur site. Leur pre­mière habitation mixte, construite à Paul­hac en no­vembre 2017, a pu être li­vrée au bout de six mois. Son prix com­pé­ti­tif est ali­gné sur le coût moyen de la construc­tion d’une mai­son tra­di­tion­nelle, soit en­vi­ron 1 400 €/m2. Elle a été ré­com­pen­sée dans le cadre du Chal­lenge de l’Ha­bi­tat­in­no­vant 2018, or­ga­ni­sé par Les Cons­truc­teur­set amé­na­geurs de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise du bâ­ti­ment (LCA-FFB).

Ver­sion bé­ton cel­lu­laire

En Au­vergne, Bâ­ti Concept Éco­lo­gique, spé­cia­liste de la construc­tion et de la ré­no­va­tion de mai­sons, pro­pose une for­mule à la fois bio­cli­ma­tique et du­rable. Elle com­bine les per­for­mances ther­miques des blocs mo­no­murs en bé­ton cel­lu­laire (voir Mai­son & Tra­vaux n° 291) avec les ca­rac­té­ris­tiques sta­tiques du bois et sa ca­pa­ci­té iso­lante. Les qua­li­tés des deux ma­té­riaux se com­plètent : d’un cô­té, le bé­ton cel­lu­laire bé­né­fi­cie d’une très bonne iner­tie et d’un fort dé­pha­sage. In­com­bus­tible­et dense, il as­sure une bonne per­méa­bi­li­té à l’air et un ex­cellent com­por­te­ment à la va­peur d’eau. De l’autre, l’os­sa­ture bois, comme une iso­la­tion à l’ex­té­rieur, li­mite les ponts ther­miques sur les fa­çades les plus vi­trées. Plu­sieurs mai­sons ont dé­jà été construites en adé­qua­tion avec leur en­vi­ron­ne­ment. Avec du bois et de grandes ou­ver­tures au sud, et une peau de bé­ton sur les autres fa­çades, elles se dé­marquent des autres ha­bi­ta­tions de la ré­gion. Puisque Bâ­ti Concept Éco­lo­gique s’ins­crit dans une dé­marche éco­res­pon­sable, la plu­part des ma­té­riaux sont is­sus de cir­cuits courts. L’eau de pluie est ré­cu­pé­rée et réuti­li­sée. À l’in­té­rieur, seul un poêle d’ap­point de 6 kg suf­fit à chauf­fer la mai­son de 170 m2. L’air est re­nou­ve­lé toutes les deux heures par une ven­ti­la­tion double-flux ●

La mai­son, de Bâ­ti Concept Éco­lo­gique al­lie les per­for­mances ther­miques des blocs mo­no­murs en bé­ton cel­lu­laire et les ca­rac­té­ris­tiques sta­tiques et iso­lantes du bois.

La mai­son, se­lon Bois & Bé­ton, pos­sède des fa­çades en bois ex­po­sées au nord et à l’est ; le bé­ton trouve sa place au sud et à l’ouest.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.