Chambre De l’élec­trique nou­velle gé­né­ra­tion

Les ra­dia­teurs à iner­tie ont de quoi faire com­plè­te­ment ou­blier les convec­teurs élec­triques. Fa­ciles à ins­tal­ler dans une chambre, in­tel­li­gents et connec­tés, ils peuvent en­traî­ner jus­qu’à 45 % d’éco­no­mies sur la fac­ture de chauf­fage.

Maison et Travaux - - Som­maire -

Chambres, l’élec­trique nou­velle gé­né­ra­tion

Au­to­ri­sant un ré­glage pré­cis de la tem­pé­ra­ture au de­mi­de­gré près, les ra­dia­teurs à iner­tie dif­fusent une cha­leur douce et ho­mo­gène. Ils sont sy­no­nymes de confort dans les pièces qu’ils équipent et re­quièrent peu d’en­tre­tien. Reste en­suite à choi­sir entre iner­tie sèche qui re­pose sur un corps de chauffe en ma­té­riau ré­frac­taire – fonte d’acier, cé­ra­mique, pierre, qui res­ti­tue la cha­leur plus long­temps, même lorsque le ra­dia­teur est éteint – et iner­tie fluide. Dans ce cas, c’est un li­quide comme de l’eau gly­co­lée ou de l’huile qui trans­porte la cha­leur. Le confort est proche de ce­lui d’un chauf­fage cen­tral, la tuyau­te­rie en moins, et la mon­tée en tem­pé­ra­ture est plus ra­pide qu’avec une so­lu­tion sèche. Ces ra­dia­teurs à iner­tie fluide sont donc plus adap­tés dans les chambres moins oc­cu­pées. Sa­chant qu’in­tel­li­gente et connec­tée, cette gé­né­ra­tion de ra­dia­teurs fait en­core plus ri­mer élec­tri­ci­té avec éner­gie maî­tri­sée.

En­core plus d’éco­no­mies

Équi­pé d’une ré­gu­la­tion au­to­ma­tique, le contrôle du chauf­fage connec­té s’ef­fec­tue via une ap­pli­ca­tion ou, chez cer­tains fa­bri­cants, grâce aux as­sis­tants vo­caux. Ces ra­dia­teurs élec­triques peuvent même être ap­pai­rés à des so­lu­tions de box do­mo­tiques ou­vrant aus­si à la com­mande vo­cale dans un éco­sys­tème de mai­son connec­tée. Les in­ter­faces pen­sées pour être in­tui­tives pi­lotent chaque ra­dia­teur in­di­vi­duel­le­ment, par pièce ou par zone, se­lon la confi­gu­ra­tion de la mai­son. Pro­gram­mable de­puis n’im­porte où le chauf­fage s’al­lume à dis­tance si l’on rentre plus tôt du tra­vail, avec un confort vite at­teint grâce à la mon­tée ra­pide en tem­pé­ra­ture du chauf­fage élec­trique. En sui­vant la consom­ma­tion en temps réel, il est pos­sible de réa­li­ser de réelles éco­no­mies. Et, comme un ra­dia­teur connec­té avec pi­lo­tage in­tel­li­gent est équi­pé de dé­tec­teurs, il di­mi­nue la tem­pé­ra­ture en cas d’ab­sence, sait lors­qu’une fe­nêtre est ou­verte ou fer­mée. Ce chauf­fage élec­trique 2.0 peut aus­si mé­mo­ri­ser au­to­ma­ti­que­ment les ha­bi­tudes de la mai­son, voire se mettre en état d’au­toap­pren­tis­sage ou com­mu­ni­quer avec d’autres ra­dia­teurs pour par­ta­ger les in­for­ma­tions re­çues. De quoi réa­li­ser des éco­no­mies sub­stan­tielles sans même y pen­ser 

1

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.