PLUS DE NA­TU­REL ET D’AU­THEN­TI­CI­TÉ

Maisons Normandie - - Revêtements Interieurs - Dos­sier : M.a.ben­ja­min – Pho­tos : D.R.

L'es­prit d'in­no­va­tion al­lié à des qua­li­tés tech­niques éprou­vées, la va­rié­té des ins­pi­ra­tions et le design tou­jours plus poin­tu se re­trouvent au­jourd'hui sur une même ligne de crête : tou­jours plus de na­tu­rel et d'au­then­ti­ci­té pour sa­tis­faire l'as­pi­ra­tion du plus grand nombre à un monde fa­mi­lier et convi­vial.

Le ma­té­riau terre cuite et son in­con­tes­table re­nou­veau d'in­té­rêt s'ex­plique par les pos­si­bi­li­tés dé­co­ra­tives qu'il offre dans un contexte où le ré­flexe dé­co est dé­sor­mais l'élé­ment dé­clen­cheur de tout pro­jet d'amé­na­ge­ment.pou­vant être per­son­na­li­sés en fonc­tion de leur cou­leur et de leur com­po­si­tion, les car­re­lages en terre cuite fait main s'ac­cordent har­mo­nieu­se­ment aux autres fa­milles de re­vê­te­ments de sols nobles, bois, pierre ou ci­ment. Ils ré­pondent aux choix es­thé­tiques et à l'ima­gi­na­tion de cha­cun. En outre et ce­ci n'est pas né­gli­geable, ils s'en­tre­tiennent fa­ci­le­ment : un simple la­vage à la ser­pillière y pour­voit. Fa­bri­quées en dif­fé­rents for­mats, la di­ver­si­té de leurs co­lo­ris ré­sul­tant pour une large part de la cuis­son, les terres cuites sont vo­lon­tai­re­ment créées pour évi­ter la stan­dar­di­sa­tion. Ni par­fai­te­ment lisses ni par­fai­te­ment planes, elles se do­te­ront au fil du temps d'une pa­tine vé­né­rable à l'image de ces car­reaux d'an­tan si convoi­tés par les ama­teurs de vieilles de­meures. Leur dis­pu­tant la fa­veur des mai­sons de ca­rac­tère, les par­quets savent, eux aus­si, créer une in­com­pa­rable in­ti­mi­té dans la mai­son. La va­rié­té des fi­ni­tions dont ils peuvent au­jourd'hui bé­né­fi­cier leur as­sure une place de choix dans tous les foyers. Cha­cun peut y trou­ver son ins­pi­ra­tion, la­quelle pour la plu­part d'entre

nous est for­te­ment orien­tée vers un as­pect na­tu­rel très en vogue. Le suc­cès du par­quet dans la dé­co de l'ha­bi­tat ne se dé­ment pas au fil des ans. Le goût du ma­té­riau bois for­te­ment re­layé par la de­mande éco­lo­gique fait en­trer la na­ture dans notre mai­son ! Es­prit d'un temps qui ja­mais ne passe, re­flet de nos pay­sages les plus fa­mi­liers, au­tant ceux des en­vi­ron­ne­ments que ceux de nos jar­dins, le par­quet ex­prime nos as­pi­ra­tions à un monde in­té­rieur pa­ci­fié et exal­té, le co­coo­ning dans tous ses états de grâce ! Pour cha­cun d'entre nous, il est l'in­dis­pen­sable com­plice d'une dé­co­ra­tion réus­sie.

Une es­thé­tique épu­rée Pour un bien-être au quo­ti­dien

La pierre na­tu­relle est très uti­li­sée dans l'amé­na­ge­ment de la mai­son de­puis les dal­lages jus­qu'aux es­ca­liers et che­mi­nées jus­qu'aux re­vê­te­ments mu­raux. Elle trouve aus­si sa place dans les di­verses réa­li­sa­tions en cui­sine et salle de bains. Ses va­rié­tés et qua­li­tés na­tu­relles per­mettent la réa­li­sa­tion de tous les pro­jets. Ses tons très di­vers, du plus clair, au plus fon­cé, du plus uni au plus co­quillé, per­mettent de ré­pondre aux goûts es­thé­tiques de cha­cun, mais aus­si de s'adap­ter aux styles de construc­tion et ain­si de créer un en­vi­ron­ne­ment har­mo­nieux et pro­pice à la dé­tente. La mo­der­ni­sa­tion des tech­niques d'ex­trac­tion a per­mis d'étendre pro­gres­si­ve­ment l'offre et de la dé­mo­cra­ti­ser. Bé­né­fi­ciant des nou­velles tech­no­lo­gies dès la fin du siècle der­nier, s'équi­pant de ma­té­riel de fo­rage de haute per­for­mance, beau­coup de pays dans le monde se sont mis à pros­pec­ter leurs sous-sols à la re­cherche de gra­nits. Ain­si, de nou­veaux gra­nits sont ap­pa­rus en pro­ve­nance des 4 coins du monde, à tel point que nous comp­tons au­jourd'hui plus de 2000 va­rié­tés dis­po­nibles, ayant cha­cune une iden­ti­té bien af­fir­mée. Dès 1990, grâce à l'ar­ri­vée des disques dia­man­tés de hautes per­for­mances, conju­guée à l'évo­lu­tion des centres de frai­sage nu­mé­rique, le gra­nit qui est ré­pu­té beau­coup plus dur que le marbre a pu être tra­vaillé ai­sé­ment, tout en ayant une grande pré­ci­sion. Ce­ci lui a per­mis de pro­po­ser des prix très concur­ren­tiels pour les plans de cui­sines. Pour les meilleurs rai­sons, ce ma­té­riau est plé­bis­ci­té par les grands chefs étoi­lés qui cui­sinent quo­ti­dien­ne­ment et in­ten­sé­ment sur des plans de cui­sine : il ré­siste ai­sé­ment à la tem­pé­ra­ture de 360°C. C'est le seul plan mi­né­ral pou­vant ré­sis­ter au ther­mo­stat 12 des ap­pa­reils de cuis­son. Il ne se raye pas, vous pou­vez cou­per di­rec­te­ment des­sus vos ali­ments au cou­teau, voire même au cut­ter !

La pierre, le marbre et le gra­nit font par­tie in­te­grante de la culture fran­çaise

De nos jours, l'amé­na­ge­ment in­té­rieur est un fac­teur im­por­tant de la qua­li­té de vie chez soi. On y consacre du temps pour qu'il y fasse bon vivre et qu'il vous res­semble. Une constante s'ob­serve quel que soit le style de vie de cha­cun : c'est le goût des ma­tières nobles et du na­tu­rel, l'ap­pé­tence de plus en plus mar­quée pour les ma­té­riaux éco­lo­giques. C'est une ré­ponse à un monde sou­vent trop bru­tal afin que la mai­son soit un havre de dou­ceur dans une at­mo­sphère saine. La vo­lon­té de trou­ver sa propre voie dans l'ex­pres­sion du dé­cor, c'est la pré­fé­rence du sur-me­sure et le re­jet de la stan­dar­di­sa­tion. Même si les mai­sons se trans­mettent sans doute moins qu'au­tre­fois de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion, le be­soin de réa­li­tés tan­gibles, voire in­tem­po­relles, se ma­ni­feste dans la re­cherche es­thé­tique et le choix des ma­té­riaux. En­vies d'at­mo­sphères char­meuses et co­sy : voi­ci des dal­lages qui évoquent les plus illustres de­meures, des car­re­lages et en­duits mu­raux pour ha­biller les cui­sines et les salles de bains jus­qu'au re­tour des car­reaux de ci­ment, em­blé­ma­tiques des mai­sons de maître de la fin du XIXE siècle où ils s'as­so­ciaient avec bon­heur à la cé­ra­mique et au grès. Dans le monde de la pierre, les meilleures ré­pliques peuvent aus­si s'in­té­grer har­mo­nieu­se­ment grâce aux ma­té­riaux com­po­sites qui ont la fa­veur d'une clien­tèle jeune. Les re­vê­te­ments de sols et pa­re­ments mu­raux en pierre re­cons­ti­tuée, se dé­clinent ain­si se­lon de nom­breuses fa­bri­ca­tions.

Ci-des­sus : l'un des show-rooms de la so­cié­té MDY, à Ville­preux. Les plans de tra­vail de cui­sine en gra­nit peuvent être conçus sur me­sure se­lon vos sou­haits et contraintes de ran­ge­ment et d'es­pace. Ci-des­sous : la coupe et le fa­çon­nage du gra­nit. Un...

Ci-des­sus : la beau­té du bois fait sen­sa­tion et flatte l'es­pace in­té­rieur (Har­mo­nie du Lo­gis). Ci-contre : terres cuites Y.cailleau, col­lec­tion Pa­tri­moine.

Plan de cui­sine en gra­nit fa­bri­qué en France dans les ate­liers de MDY. Les mar­briers de l'en­tre­prise réa­lisent la prise chez vous ain­si que la pose.

Pour les mai­sons de ca­rac­tère, le re­tour en grâce des car­reaux de ci­ment qui furent en vogue à la fin du XIXE siècle (Har­mo­nie du Lo­gis).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.