Pays du Môme Pays du Mans

Maisons Normandie - - C'est À Voir -

Ma­rion­nettes, mu­sique, théâtre, conte, cirque, ac­teurs se sont don­né ren­dez-vous pour cette nou­velle édi­tion du fes­ti­val « Au Pays du Môme » qui s'est, de­puis sa nais­sance, en 2010, fixé pour but d'émer­veiller, amu­ser, faire rê­ver les pe­tits spec­ta­teurs comme les grands ; de faire ré­flé­chir, aus­si, et de s'ou­vrir aux autres cultures avec, cette an­née, la ren­contre de nos voi­sins wal­lons (Bel­gique) afin d'en dé­cou­vrir les spé­ci­fi­ci­tés, cô­té spec­tacle jeune pu­blic. Chaque an­née les pro­po­si­tions ar­tis­tiques sont sé­lec­tion­nées par­mi de nom­breuses offres lo­cales, ré­gio­nales, na­tio­nales et même in­ter­na­tio­nales ! Ces spec­tacles peuvent avoir dif­fé­rentes es­thé­tiques : du théâtre, du théâtre d'ob­jet, ma­rion­nettes, ou du cirque, mais éga­le­ment de la mu­sique (concert ou bal pour en­fants) et du ci­né­ma (ci­né-concert, ci­né-conte, etc.). Les spec­tacles choi­sis sont re­te­nus au­tant pour leurs qua­li­tés es­thé­tiques, ar­tis­tiques que pour le pro­pos qu'ils dé­fendent, ou les ques­tion­ne­ments qu'ils peuvent sus­ci­ter. Ils per­mettent de tis­ser de liens avec les pu­blics du ter­ri­toire, et de fa­vo­ri­ser des pas­se­relles avec les pro­fes­sion­nels de la pe­tite en­fance qui peuvent y trou­ver un écho avec leurs pra­tiques (de­puis 2014, une jour­née pro­fes­sion­nelle est d'ailleurs pro­gram­mée lors du fes­ti­val afin que pro­fes­sion­nels de l'en­fance, ac­teurs cultu­rels, pa­rents et fu­turs pa­rents puissent se ren­con­trer et échan­ger). Le Fes­ti­val « Au pays du Môme », à tra­vers sa vo­lon­té de s'an­crer sur le ter­ri­toire et de per­mettre une iti­né­rance ar­tis­tique des com­pa­gnies, se fait un point d'hon­neur de fa­vo­ri­ser les tour­nées pour les com­pa­gnies lo­cales. Ain­si, plu­sieurs de ces com­pa­gnies ont pu pré­sen­ter leurs der­nières créa­tions dans dif­fé­rents sites du Pays du Mans à l'image de la Com­pa­gnie « les Ga­mettes » du Mans avec son spec­tacle « Tête à Trappes » ou bien en­core la Com­pa­gnie « Bouche à Zoui » avec sa créa­tion « Poé­sie tout est per­mis ». Il n'en reste pas moins qu'une at­ten­tion toute par­ti­cu­lière est por­tée sur la créa­tion jeune pu­blic en France, mais éga­le­ment au-de­là de nos fron­tières. Ain­si, le fes­ti­val a pu tis­ser des liens pri­vi­lé­giés avec l'ita­lie et la Bel­gique (qui se­ra de nou­veau lar­ge­ment pré­sente cette an­née avec une jour­née pro­fes­sion­nelle qui est jus­te­ment sur le thème de la créa­tion jeune pu­blic en Wal­lo­nie) en re­ce­vant plu­sieurs com­pa­gnies telles que la Com­pa­gnie « Sac à Dos » et le « Théâtre des 4 mains » et per­met­tant ain­si au pu­blic de dé­cou­vrir des créa­tions étran­gères, tout en fa­vo­ri­sant la cir­cu­la­tions des oeuvres et des ar­tistes en Eu­rope. Jus­qu’au 25 avril 2018 www.pays­du­mome.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.