Jean-fran­çois Fouil­houx (né en 1947)

Maisons Normandie - - C'est À Voir -

Jean Fran­çois Fouil­houx se consacre au cé­la­don de­puis plus de trente ans. Il l'ex­plore et il l'ex­pé­ri­mente in­las­sa­ble­ment. À tra­vers un ré­per­toire cal­li­gra­phique, il met en équi­libre la forme, le rythme et les ron­deurs. Il joue avec les trans­pa­rences et il traque la lu­mière. Jean-fran­çois Fouil­houx écrit à pro­pos de sa pas­sion pour l'ar­gile : « Je suis tou­jours ému de voir l'em­preinte de mes doigts dans la terre. L'ar­gile mé­mo­rise leur moindre ef­fleu­re­ment, elle conserve le moindre mou­ve­ment qui lui est trans­mis. La plus faible in­flexion, voire hé­si­ta­tion, y laisse sa trace. Elle est un en­re­gis­treur d'émo­tions.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.