Ro­ger Ca­pron « Sculp­teur à Val­lau­ris »

Maisons Normandie - - C'est À Voir - Châ­teau de Vas­coeuil 27910 Vas­coeuil Jus­qu’au 1er Juillet 2018

Né en 1922, il étu­die à l'ecole des Arts Ap­pli­qués de Pa­ris jus­qu'en 1943. En 1947, Ro­ger Ca­pron ar­rive à Val­lau­ris et fonde l'ate­lier de cé­ra­mique “Ate­lier Cal­lis” avec les cé­ra­mistes Ro­bert Pi­cault (1919-2000) et Jean Der­val (1925-2010). Val­lau­ris est ré­pu­tée pour sa pro­duc­tion de po­te­rie de­puis l'époque ro­maine. La ville est non seule­ment un lieu de pro­duc­tion mais aus­si un su­jet d'ins­pi­ra­tion : les rues ani­mées de la Ci­té, les oi­seaux, le so­leil, la va­rié­té de la flore mé­di­ter­ra­néenne … Les in­fluences de Ca­pron sont au car­re­four entre le Cu­bisme et le Sur­réa­lisme mé­lan­gées aux tra­di­tions folk­lo­riques, mo­der­ni­sant les courbes tra­di­tion­nelles des po­te­ries pro­ven­çales. En 1952, Ca­pron ouvre sa propre pe­tite usine, Ate­lier Ca­pron, qui em­ploie une cin­quan­taine d'ou­vriers. Quelques an­nées plus tard, la ré­pu­ta­tion de Ro­ger Ca­pron est éta­blie au ni­veau in­ter­na­tio­nal et on trouve ses pièces dans les rayons des grands ma­ga­sins comme Saks Fifth Ave­nue et Gim­bels. À par­tir des an­nées 1960, il évo­lue vers un style mo­der­niste, avec des ver­nis brillants et des mo­tifs géo­mé­triques voyants. Un des élé­ments clés dans ses créa­tions est l'uti­li­sa­tion de la cou­leur. Pour Ja­cotte, son épouse et as­sis­tante de tou­jours, le mé­lange des pig­ments et des émaux est aus­si im­por­tant que la créa­tion de la forme mais le plus mer­veilleux reste l'har­mo­nie entre les brillances et les ma­ti­tés, les re­flets métalliques ob­te­nus en Ra­ku et la forme des pièces. Ro­ger Ca­pron a re­çu de nom­breux prix in­ter­na­tio­naux au cours de sa car­rière comme en 1970 le 1er Grand Prix de la Cé­ra­mique. Il a ex­po­sé ses oeuvres dans les ga­le­ries et mu­sées du monde en­tier. Sa col­la­bo­ra­tion avec le col­lec­tion­neur al­le­mand Rei­nold Harsch a don­né nais­sance à des oeuvres mul­tiples de grande taille pour l'ex­té­rieur. De­puis son dé­cès, en 2006, les ex­po­si­tions en hom­mage à l'ar­tiste se pour­suivent. À cô­té des 25 pièces uniques ori­gi­nales pré­sen­tées au châ­teau, une dou­zaine d'oeuvres mo­nu­men­tales en bé­ton et mises en cou­leur (édi­tions Harsch) sont ex­po­sées dans les jar­dins, alan­guies sur les pe­louses ou dan­sant de­vant les bâ­ti­ments.

Acro­ba­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.