Marianne Magazine

LE MAÎTRE DU TEMPS

- SYL­VIE

L’une des qua­li­tés prin­ci­pales de notre pré­sident est sa très forte ca­pa­ci­té à res­ter le

« maître du temps ». Face à une so­cié­té connec­tée à ou­trance où l’im­mé­dia­te­té et l’émo­tion­nel guident et in­fluencent tous les ju­ge­ments, les réactions po­li­tiques et mé­dia­tiques, Em­ma­nuel Ma­cron reste se­rein et in­las­sa­ble­ment conti­nue à dé­rou­ler son ca­len­drier de ré­formes an­non­cées sans pa­raître per­tur­bé par ces agi­ta­tions ex­té­rieures. Je trouve ce­la par­ti­cu­liè­re­ment nou­veau et ras­su­rant qu’un po­li­tique soit ain­si ca­pable de main­te­nir son cap mal­gré les tem­pêtes.

Les syn­di­cats de che­mi­nots doivent donc pen­ser à se ré­for­mer en pro­fon­deur s’ils ne veulent pas se faire « ubé­ri­ser » comme c’est dé­jà le cas à Air France où le jus­qu’au­bou­tisme des pi­lotes a fait naître un nou­veau mou­ve­ment de dé­fense des sa­la­riés en pa­ral­lèle des syn­di­cats tra­di­tion­nels.

Les che­mi­nots doivent com­prendre que le monde a chan­gé et que leur puis­sance de nui­sance est confron­tée à pré­sent aux nou­velles tech­no­lo­gies et aux nou­veaux ser­vices. Leur grève per­lée est pour moi un triple échec pour trois rai­sons ma­jeures.

1. Les syn­di­cats sont ex­trê­me­ment re­mon­tés, sé­vères et cri­tiques face à la concur­rence fer­ro­viaire, mais leurs ac­tions ex­trêmes ont por­té en avant et mis en lu­mière une concur­rence bien plus re­dou­table et ef­fi­cace : les cars Ma­cron (qu’ils dé­testent pour­tant et à qui ils font une pu­bli­ci­té in­croyable !), le co­voi­tu­rage et même le té­lé­tra­vail (car, si vous res­tez chez vous, vous ne pre­nez pas le train).

2. Les mé­dias hos­tiles à leur grève ont do­cu­men­té et ex­pli­qué tous les avan­tages et pri­vi­lèges de cette pro­fes­sion qui se plaint tout le temps.

3. Mais, sur­tout, de par la du­re­té de cette grève, ils ren­forcent la puis­sance d’Em­ma­nuel Ma­cron qui, aux yeux des étran­gers et des Fran­çais, va ap­pa­raître comme le pre­mier pré­sident qui a réus­si à ré­for­mer la SNCF.

Newspapers in French

Newspapers from France