Marianne Magazine

Mé­comptes

- ÉTIENNE GI­RARD

Cer­taines ini­tia­tives sont plus par­lantes que des dis­cours en­flam­més. Le trai­te­ment du dos­sier Mé­len­chon par la Com­mis­sion na­tio­nale des comptes de cam­pagne et des fi­nan­ce­ments pu­blics (CNCCFP) de­vrait convaincre les plus ré­frac­taires de la né­ces­saire ré­forme d’une ins­ti­tu­tion dont les règles de fonc­tion­ne­ment sont dé­pas­sées. Le 16 mars, la com­mis­sion, pré­si­dée par Fran­çois Lo­ge­rot, a trans­mis un si­gna­le­ment au par­quet de Pa­ris sur les comptes de cam­pagne de JeanLuc Mé­len­chon alors qu’elle les avait va­li­dés le 21 dé­cembre ! Se­lon la loi, la CNCCFP doit se pro­non­cer « dans les six mois après le dé­pôt

des comptes », sans dis­po­ser du moindre pou­voir d’en­quête sur place, comme ce­lui de pro­cé­der à des per­qui­si­tions. En avouant ain­si ses soup­çons sur des comptes va­li­dés – mal­gré la dé­mis­sion d’un rap­por­teur –, la com­mis­sion ré­vèle qu’elle n’a pas été en me­sure d’en­quê­ter ef­fi­ca­ce­ment. La po­lice ju­di­ciaire, sai­sie en avril, s’in­té­resse par­ti­cu­liè­re­ment au rôle joué par des so­cié­tés et as­so­cia­tions di­ri­gées par des proches de Jean-Luc Mé­len­chon, comme la pa­tronne du Mé­dia, So­phia Chi­ki­rou, ou le dé­pu­té Bas­tien La­chaud.

Newspapers in French

Newspapers from France