FRAN­ÇAIS DE BRE­TAGNE

Marianne Magazine - - Mieux vaut en rire ! -

La cour d’ap­pel de Rennes doit se pro­non­cer sur le pré­nom du pe­tit Fañch, né à

Quim­per, que les pa­rents veulent or­tho­gra­phier en bre­ton, avec un tilde sur le n. La mère af­firme que cet ac­cent oblige à pro­non­cer

« an » et non « ann ». Or, en fran­çais, il n’est nul be­soin d’ac­cent pour évi­ter que Fanch ne se pro­nonce à l’an­glaise.

Le pi­quant de l’his­toire, c’est que Fañch est le di­mi­nu­tif bre­ton de Fran­çois, pré­nom qui conserve l’an­cienne pro­non­cia­tion du fran­çoy, de­ve­nu langue of­fi­cielle par un édit du roi Fran­çois 1er.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.