…Dans la tête de Jean Paul Gaul­tier

Marianne Magazine - - Culture - HER­VÉ NA­THAN

Ce di­manche, il fal­lait en­fi­ler la ma­ri­nière, di­rec­tion les Fo­lies-Ber­gère puisque, dans ce temple mon­dial de la re­vue, se donne le spec­tacle de Jean Paul Gaul­tier. Pas d’er­reur : le hall est bien dé­co­ré aux cou­leurs du créa­teur, non pas de l’Uni­vers mais du sou­tien-gorge bi­co­nique. Les belles se sel­fiesent à qui mieux mieux de­vant un po­dium re­pro­dui­sant les fé­tiches du maître : nou­nours, ci­seaux, mètre à ru­ban, man­ne­quin… Pour un peu, l’at­mo­sphère sen­ti­rait le Scan­dal, par­fum pour les femmes, puis­qu’en fla­con rose (le bleu, c’est Le Mâle…). De­puis la veille, les ré­seaux bruis­saient : « Ma­don­na va ve­nir », « Ma­don­na se­ra là ». Il pa­raît que le nombre de billets ven­dus s’est en­vo­lé. En 1990, la star avait ar­bo­ré le cé­lèbre cor­set cou­leur chair, avait dé­fi­lé les ni­chons bien en vue pour la col­lec­tion 1992. « JPG » + « M », le « duo ico­nique » al­lait-il se re­for­mer ? Hé­las, non ! Ma­don­na s’est dis­crè­te­ment ins­tal­lée au pre­mier balcon, et s’est vite éclip­sée. Et comme on était à l’or­chestre, on a tout lou­pé !

Heu­reu­se­ment, le spec­tacle com­mence. On nous pro­met d’« entre [r] dans la tête de Jean Paul Gaul­tier ». Sur­prise : elle est bien plus pleine qu’on ne l’ima­gi­nait, peu­plée du cinéma qu’aime Ta­ver­nier et de la musique de Pink Floyd, des chan­sons de Du­tronc et des dé­cors d’Aver­ty. Et puis aus­si les Vil­lage People, les ba­nanes de Jo­sé­phine Ba­ker. Ses dé­fi­lés de mode sont fi­na­le­ment bien plus po­li­tiques qu’on ne les avait com­pris sur le coup, ou en­fin les pu­bli­ci­tés de l’autre Jean-Paul (Goude), Fran­cis, son amou­reux des an­nées 70 jus­qu’à sa mort par le si­da, Pierre et Gilles en dé­cor… Deux fois, Ca­the­rine Rin­ger vient prê­ter main forte. On rit, on s’es­claffe, on ad­mire les robes re­trou­vées, on pleure (un peu). Les dan­seurs sont épa­tants, la chan­teuse De­mi Mon­daine est épous­tou­flante. A la fin, on en­tonne « tout le monde il est beau » de Jean Yanne. Et tout ce monde sort heu­reux des Fo­lies. Nous aus­si.

Jean Paul Gaul­tier Fa­shion Freak Show, Fo­lies-Ber­gère, Pa­ris IXe.

Jus­qu’au 30 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.