La gifle

Marianne Magazine - - Ce Que Marianne En Pense - J.D.

Par la bouche d’Agnès von der Mühll, porte-pa­role du mi­nis­tère fran­çais des Af­faires étran­gères, la France a de­man­dé que les deux Ca­na­diens ar­rê­tés en Chine après l’in­ter­pel­la­tion à Van­cou­ver d’une di­ri­geante du géant chi­nois des té­lé­com­mu­ni­ca­tions Hua­wei, Meng

Wanz­hou, soient trai­tés « de fa­çon

équi­table et trans­pa­rente ». En­core fau­drait-il être aus­si in­tran­si­geant avec les au­to­ri­tés ca­na­diennes qui ont ar­rê­té Meng Wanz­hou puis l’ont fait li­bé­rer sous cau­tion en at­ten­dant son éven­tuel trans­fert vers les Etats-Unis. Son crime ? Com­mer­cer avec l’Iran mal­gré l’em­bar­go amé­ri­cain. A en croire le Quai d’Or­say, la pro­cé­dure vi­sant Meng Wanz­hou est « conforme à

l’Etat de droit ». Pre­mière nou­velle. Quoi qu’on pense des pra­tiques de Hua­wei, sa di­ri­geante est vic­time de l’im­pé­ria­lisme ju­ri­dique des Etats-Unis. La France paie éga­le­ment les pots cas­sés puisque les en­tre­prises tri­co­lores ins­tal­lées en Iran ont presque toutes fer­mé bou­tique. Dans un pre­mier temps, cer­tains mi­nistres s’en sont émus, pro­met­tant de ré­agir. Fi­na­le­ment, le gou­ver­ne­ment d’Edouard Phi­lippe en est re­ve­nu à ce qu’il sait le mieux faire lorsque Do­nald Trump tape du poing sur la table : se cou­cher.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.