DE LA MON­DIA­LI­SA­TION

Les conso­li­da­tions bud­gé­taires et les ca­deaux fis­caux faits aux plus riches fa­briquent tou­jours plus d’in­jus­tices.

Marianne Magazine - - Evénement - PAR EM­MA­NUEL LÉ­VY

Il ne faut que vingt-neuf heures de tra­vail en moyenne pour que les pa­trons du CAC 40 gagnent l’équi­valent du sa­laire an­nuel brut moyen des tra­vailleurs fran­çais, 38 000 €, se­lon l’In­see. Avec 5 mil­lions d’eu­ros an­nuels, presque un Smic par heure, ils fe­raient presque rou­gir de honte – ou d’en­vie – leurs pré­dé­ces­seurs des an­nées 80. En 1989, le sa­laire de Jacques Cal­vet, le pa­tron de Peu­geot, avait fait po­lé­mique en af­fi­chant 450 000 € au comp­teur, soit quatre fois la ré­mu­né­ra­tion de Georges Besse, pa­tron de Re­nault quatre ans au­pa­ra­vant… Cette ex­plo­sion des ré­mu­né­ra­tions des di­ri­geants des grandes en­tre­prises n’est ce­pen­dant que la par­tie vi­sible de la mon­tée des in­éga­li­tés. Ces in­éga­li­tés n’étant elles-mêmes que le pro­duit des mo­di­fi­ca­tions so­ciales, fis­cales et po­li­tiques en­gen­drées par la glo­ba­li­sa­tion li­bé­rale à l’oeuvre de­puis la fin des an­nées 70. En 2014, Bran­ko Mi­la­no­vic, éco­no­miste ser­bo-amé­ri­cain, fai­sait sen­sa­tion en pu­bliant le gra­phique dit « de l’élé­phant », qui per­met­tait de voir l’évo­lu­tion des re­ve­nus des ha­bi­tants de la pla­nète de­puis 1980. Rien pour les très pauvres, es­sen­tiel­le­ment les ha­bi­tants des pays afri­cains ; rien ou pas grand­chose pour les classes moyennes des pays oc­ci­den­taux au contraire des classes moyennes des pays émer­gents comme la Chine ; et beau­coup, beau­coup pour les très riches. Ces tra­vaux mon­traient que les 1 % les plus riches avaient cap­té près de 27 % de la crois­sance mon­diale. Des tas d’or qui fi­nissent sou­vent off-shore. Se­lon l’éco­no­miste Ga­briel Zuc­man, les avoirs de nos ul­tra­riches dans les pa­ra­dis fis­caux ont pro­gres­sé de plus de 50 % sur la pé­riode pour at­teindre 150 mil-

liards d’eu­ros. Pour les autres, c’est cein­ture. Dé­penses contraintes en pro­gres­sion, hausse de la fis­ca­li­té, sa­laires cor­se­tés : sur les dix der­nières an­nées le pou­voir d’achat au­rait même stag­né en France. Ceux qui ont pro­fi­té plei­ne­ment de la glo­ba­li­sa­tion, les 1 % les plus riches (et plus en­core les 0,01 %) sont ten­tés de s’au­to­no­mi­ser. Ce sé­pa­ra­tisme n’est pas seule­ment pa­tri­mo­nial, se­lon les tra­vaux de Tho­mas Pi­ket­ty, mais éga­le­ment ré­si­den­tiel et cultu­rel.

Contraintes dif­fé­rentes

S’au­to­no­mi­ser tout en conser­vant le pou­voir po­li­tique. Ce­la porte un nom : la plou­to­cra­tie. Voire la klep­to­cra­tie, si l’on songe aux plans de sau­ve­tage des banques post-2008. A ces grandes in­éga­li­tés s’ajoutent de plus pe­tites, de plus per­ni­cieuses.

Le mix cost killer et nou­velles tech­no­lo­gies a ré­duit l’es­pace des pe­tites com­bines : im­pos­sible de faire des pho­to­co­pies pour la classe du pe­tit der­nier, im­pos­sible de dé­pas­ser de 5 km/h une li­mi­ta­tion de vi­tesse sans se faire fla­sher par un ra­dar au­to­ma­tique, im­pos­sible de ne pas dé­cla­rer tous ses re­ve­nus, im­pos­sible de gru­ger la carte sco­laire, im­pos­sible d’avoir ac­cès à une mé­de­cine de haut ni­veau au sein de l’hô­pi­tal, im­pos­sible de se lo­ger dans les grands centres ur­bains des mé­tro­poles. Le pro­blème est qu’en même temps, ces gens d’en bas voient que les gens d’en haut ne sont pas sou­mis aux mêmes contraintes. Pour­tant, à l’ins­tar des So­vié­tiques qui ex­pli­quaient que le com­mu­nisme ne marche pas parce qu’il n’y a pas as­sez de com­mu­nisme, Em­ma­nuel Ma­cron pousse à da­van­tage d’ou­ver­ture, da­van­tage de ré­formes struc­tu­relles, da­van­tage de conso­li­da­tions bud­gé­taires, moins d’im­pôts pour les ul­tra­riches. Et nour­rit la ma­chine à pro­duire les in­éga­li­tés.

IL EST LOINLE TEMPS où, en 1989, le sa­laire de Jacques Cal­vet, pré­sident de PSA, fai­sait po­lé­mique en af­fi­chant 450 000 € au comp­teur…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.