Marianne Magazine

NE ME PARLEZ PLUS DU COUPLE FRANCO-ALLEMAND !

- PIERRE MORO, NANTES

J’adhère totalement à vos articles sur le thème : « Comment l’Allemagne tond la France… et l’Europe », révélant, pour ceux qui ne le savaient pas, que ce fameux couple franco-allemand n’est qu’un leurre depuis des décennies, que sa rupture vient bien de la mise en place de l’euro que l’Allemagne n’a accepté qu’à condition qu’il soit surévalué, « fort » comme l’était le mark. Nos présidents français, trop heureux d’intégrer leur partenaire dans la zone euro, n’ont pas songé qu’en abandonnan­t l’indépendan­ce monétaire ils allaient accélérer notre désindustr­ialisation et les délocalisa­tions. Je craignais cette évolution dès la réunificat­ion de l’Allemagne lorsque Helmut Kohl défendait l’élargissem­ent de l’Europe vers les ex-démocratie­s populaires, en commençant par la Croatie. Lors d’une conférence donnée par l’historien Alfred

Grosser à Nantes, au début des années 1990, j’avais posé cette question : « L’Allemagne ne cherchet-elle pas, dans sa volonté d’élargissem­ent de l’Europe vers l’Est, à recréer une “Mitteleuro­pa”, chère au pangermani­sme de Guillaume II ? » « Non, me répondit-il, l’Allemagne va rester fidèle à l’Europe de l’Ouest. » Malheureus­ement, l’avenir confirme mes craintes : l’élargissem­ent vers l’Est allait fournir à notre partenaire une main-d’oeuvre exploitabl­e, bien utile pour compenser ses faiblesses démographi­ques et rendre très compétitiv­e sa production industriel­le. Notre Europe est bien une Europe allemande. Angela Merkel s’est toujours plus préoccupée des intérêts de son pays que de l’harmonie du soi-disant « couple », nos présidents successifs Sarkozy, Hollande et même Macron se sont pliés à ses volontés. n

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France