Ma­riage ho­mo and co...

Marie Claire Enfants - - Dans Leur Cerveau -

Le vent de nou­veau­tés souffle si fort sur la ren­trée 2013 qu’il nous fe­rait presque ou­blier l’ac­tua­li­té qui a mar­qué l’an­née écou­lée. On fait le point avec une poi­gnée de pré-ados sur les évé­ne­ments qui ont ponc­tué la pre­mière moi­tié de l’an­née.

Quel est ton avis sur le ma­riage pour tous ?

Louise, 11 ans : Je pense que c’est bien de don­ner des droits à d’autres gens aussi. A l’école, on n’en a pas trop par­lé. Plus à la mai­son, et comme ma­man a un ami ho­mo­sexuel moi aussi je suis pour qu’il puisse se ma­rier s’il en a en­vie.

Chia­ra, 11 ans : Je sais que c’est pour les ho­mos. S’ils ont en­vie de se ma­rier on ne va tout de même pas les em­pê­cher alors qu’ils sont amou­reux ! Les en­fants peuvent avoir leurs idées, mais c’est parce que j’ai en­ten­du des choses de mes pa­rents que j’ai cet avis-là.

Gus­tave, 12 ans : C’est bien que ça bouge un peu, mais c’est pas bien comme la loi est pas­sée. Les en­fants doivent avoir un père et une mère. Moi j’étais contre comme mes pa­rents, et je sais qu’ils doivent avoir de bonnes rai­sons, alors, je les écoute !

Paul, 10 ans : Je sais ce que c’est, mais je m’en fiche un peu. Je suis plu­tôt contre mais je ne sais pas trop pour­quoi !

Ma­théo, 10 ans : Je suis ni pour ni contre. Y’a des gens qui aiment bien être en­semble. Deux hommes ou deux femmes en­semble, ça semble peu­têtre un peu bi­zarre, mais, en même temps, s’ils s’aiment, je trouve que c’est bien.

Les chefs d’état et scien­ti­fiques nous alertent sur le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, quel est ton sen­ti­ment ?

Louise : Je trouve ça dom­mage pour les ours po­laires et les ani­maux qui vivent dans les pôles. C’est triste que ça se ré­chauffe et dé­truise les ban­quises, après je ne sais pas beau­coup de choses là-des­sus…

Chia­ra : Ça me fait pen­ser à la fonte des glaces, à l’aug­men­ta­tion de l’eau sur la pla­nète et aux inon­da­tions dans cer­tains pays. Tout ça c’est à cause de la pol­lu­tion, je vou­drais qu’on ar­rête de je­ter n'im­porte quoi et n'im­porte où. Quand je vois une amie je­ter un truc par terre, je le ra­masse et je le mets à la pou­belle, pour qu’elle le voie…

Gus­tave : On n’en parle pas trop. A la mai­son, on fait le tri et quand je me brosse les dents, je ne laisse pas l’eau cou­ler pour rien. Mais tout ça, on le fait de­puis tou­jours, donc je ne me sens pas vrai­ment res­pon­sa­bi­li­sé. • Paul : On n’en parle pas trop, mais le pa­pier, je le mets dans le sac jaune. En tout cas, je ne jet­te­rai pas mes pa­piers dans la mer par exemple.

Ma­théo : Ah, c’est la pol­lu­tion. Si tu prends beau­coup la voi­ture avec le gaz et tout ce qui sort, ça pol­lue la couche d’ozone. Moi, par exemple, je pense qu’il faut uti­li­ser les tran­sports en com­mun plus que la voi­ture. Je me sens un pe­tit peu sen­sible à la ques­tion. A l’école, on en a un tout pe­tit peu par­lé.

Na­billa, tu connais ?

Gus­tave : Oui, c’est celle qui a fait « al­lô quoi ». Mes soeurs m’ont dit qu’elle avait fait de la chi­rur­gie es­thé­tique. Moi je n’ai pas la télé et je m’en fous, mais à l’école, à un mo­ment don­né, tout le monde a pas­sé son temps à dire « al­lô quoi » !

Ma­théo 10 ans : Oui, elle a fait le buzz avec « all­lô, t’es une fille et t’as pas de sham­poing ». C’est très ri­go­lo, mais elle est idiote et on se de­mande si elle s’en rend compte. Elle vient des Anges de la té­lé­réa­li­té et ça a l’air très, très bête. Mais ce buzz est très drôle.

Y a-t-il un évé­ne­ment en par­ti­cu­lier qui t’au­rait mar­quée ?

Louise : On m’a ra­con­té qu’un gar­çon avait été tué par des gens de l’ex­trême droite, des skin­heads, je crois. C’est pas du tout bien de tuer les en­fants juste pour ce qu’ils pensent. Il faut pou­voir dire ce qu’on pense li­bre­ment.

Chia­ra : Je suis abon­née au Monde des ados et j’ai lu un reportage sur une fillette is­raé­lienne, de mon âge je crois, qui chante de­bout sur un char pen­dant les ma­ni­fes­ta­tions pour les droits de son pays. Elle di­sait qu’elle n’avait pas peur des bombes qui peuvent tom­ber sur elle et sa fa­mille et je trouve ça vrai­ment cou­ra­geux.

Gus­tave : C’est Hol­lande en gé­né­ral, il se fait sou­vent ri­di­cu­li­ser et s’il n’avait pas été là, il n’y au­rait pas eu de ma­nif pour tous !

L’âge lé­gal pour avoir un compte Fa­ce­book est 13 ans, mais de nom­breux ados sont dé­jà sur ce ré­seau, est-ce dan­ge­reux ou utile ?

Chia­ra : J’ai dé­jà eu un compte Fa­ce­book que mes amis m’ont pi­ra­té à l’école et plus per­sonne ne vou­lait me par­ler, c’était en CM1. Je trouve ça va­che­ment dan­ge­reux et je n’aime plus trop les ré­seaux so­ciaux.

Paul : J’ai de­man­dé à ma soeur de me créer un compte. Pa­pa et ma­man étaient d’ac­cord. J’ai vou­lu le faire pour par­ler avec mes co­pains ren­con­trés en voyage aux Ca­na­ries. Je l’uti­lise une fois par jour. J’écris des mes­sages et je poste des photos. Par exemple, j’ai en­voyé des photos de la Baule à une co­pine nor­vé­gienne et elle m’en a en­voyé de Nor­vège, à Bergen, plein de mai­sons roses. Dans ma classe, seule­ment un ou deux élèves pour l’ins­tant ont un compte, si­non je parle avec des grands qui ont entre 14 et 18 ans.

Ma­théo : Je n’en ai pas, mais j’ai­me­rais bien pour par­ler avec des vieux co­pains de CE2, comme je suis en 6e. Je n’ai pas en­core de­man­dé à mes pa­rents mais pour­quoi pas ? C’est bien Fa­ce­book, mais tu peux te le faire pi­ra­ter. Y’a un gar­çon qui s’est fait pi­ra­ter son compte et on lui a pos­té des photos bi­zarres.

Tu es plu­tôt Ro­land- Gar­ros ou Tour de France ?

Paul : Ro­land- Gar­ros, car je pré­fère le ten­nis. J’adore les re­gar­der jouer sur terre bat­tue. J’aime bien Tson­ga, c’est un Fran­çais, il est fort et c’est le meilleur joueur de France. Il ar­rive par­fois qu'on en parle avec les co­pains.

Ma­théo : Les deux me plaisent. J'adore la fa­çon de jouer de Jo Wil­fried Tson­ga, et sa pub pour Kin­der Bue­no. C’est vrai­ment agréable de les re­gar­der, comme ça, on peut mieux en par­ler après. Par­fois, on est dé­çu, par­fois on est content. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.