CH­RIS­TOPHE PILLET Le pu­riste

Marie Claire Maison - - Signatures Design - ADE­LINE SUARD

Des lignes simples et des

Il a beau ma­té­riaux élé­gants,sans chi­chis. être une star du de­si­gn in­ter­na­tio­nal de­puis plus de vingt ans, Ch­ris­tophe Pillet n’a rien chan­gé à son style qui s’im­pose avec la force de l’évi­dence. À en ju­ger par le nombre de pièces qu’il a des­si­nées cette an­née, ce n’est pas en 2018 que son suc­cès va se dé­men­tir. Lors du der­nier Sa­lon du meuble mi­la­nais, fi­dèle à Tac­chi­ni avec qui il col­la­bore de­puis de nom­breuses an­nées, il pré­sen­tait “Me­mo­ry Lane”, une chaise à l’as­sise moel­leuse pen­sée comme une “ex­pres­sion sen­so­rielle du confort”. Ses fans ont éga­le­ment pu dé­cou­vrir son ca­na­pé “High Time” (Cap­pel­li­ni), son fau­teuil outdoor “Grand Life”édi­té par Ethi­mo, ou en­core une va­ria­tion en bois de son duo chaise-table “Me­ri­dia­na” des­si­né pour Driade. Entre toutes ces pièces, un fil rouge : un mi­ni­ma­lisme luxueux as­so­cié à une ra­fraî­chis­sante hu­mi­li­té.

Bio ex­press An­cien col­la­bo­ra­teur de Phi­lippe Starck, ce de­si­gner, scé­no­graphe, di­rec­teur ar­tis­tique et ar­chi­tecte d’in­té­rieur né en 1959, vit et tra­vaille à Pa­ris où il a fon­dé son agence en 1993. Élu créa­teur de l’an­née à Mai­son & Ob­jet dès 1994, son tra­vail éclec­tique, qu’il dé­crit comme “ne cher­chant pas l’ex­traor­di­naire mais vi­sant à ré­vé­ler le beau et l’émou­vant dans l’or­di­naire”, est no­tam­ment vi­sible au Centre Pom­pi­dou et au Coo­per He­witt Mu­seum.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.