THE IN­VI­SIBLE COL­LEC­TION, MO­BI­LIER D’ÉLITE

Marie Claire Maison - - #360° - Par BÉRENGÈRE PERROCHEAU Pho­to BÉNÉDICTE DRUMMOND www.thein­vi­si­ble­col­lec­tion.com/fr/

Lorsque Pierre Yo­va­no­vitch dé­core l’ap­par­te­ment de son amie An­na Zaoui à New York, Isa­belle Du­bern (sur la pho­to, en bas) rêve de son fau­teuil “Papa Ours”. Pro­blème : l’ar­chi­tecte d’in­té­rieur ne le vend pas, il le pro­duit spé­cia­le­ment pour les ap­par­te­ments pri­vés qu’il ré­nove. C’est de là que leur vient l’idée. An­na Zaoui (as­sise sur le fau­teuil), conseillère pour ga­le­ristes, et Isa­belle Du­bern, ex-di­rec­trice ar­tis­tique de Dior Mai­son, s’as­so­cient pour lan­cer un site de vente en ligne des créa­tions des grandes si­gna­tures de la dé­co­ra­tion et de l’ar­chi­tec­ture d’in­té­rieur, “sur le mo­dèle de Net-a-por­ter”. The In­vi­sible Col­lec­tion dé­marre avec des poin­tures fran­çaises, très vite en­thou­siastes pour le pro­jet. Li­ly Froeh­li­cher (de­bout), ex-chef de pro­jet di­gi­tal chez Cha­nel, re­joint le duo qui ne cesse de ré­fé­ren­cer de nou­veaux noms. Vincent Dar­ré, In­dia Mah­da­vi, Fa­brice Aus­set, Na­da Debs, So­phie Ash­by ou Stu­dio KO étoffent le ca­ta­logue de leurs pièces les plus em­blé­ma­tiques et les plus vues dans les ma­ga­zines de dé­co­ra­tion. “Lu­mi­naires, tables, fau­teuils ou pe­tits ob­jets sont comme des pièces pré­cieuses, réa­li­sées sur me­sure avec le sa­voir-faire des ar­ti­sans des dé­co­ra­teurs”, ra­conte Isa­belle Du­bern. Et si on doute sou­vent que des meubles aus­si chers peuvent être ache­tés sur un eshop, le mar­ché amé­ri­cain prouve le contraire. “Aux États-Unis, les gens ont une grande fa­ci­li­té à ache­ter en ligne”, ra­conte-t-elle. Les col­lec­tion­neurs sont éga­le­ment friands du concept, comme les autres dé­co­ra­teurs, trop heu­reux d’ins­tal­ler de telles pièces dans leurs réa­li­sa­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.