DAS STUE MELTING SPOT

Marie Claire Maison - - Visas Hôtels - Re­por­tage ANNE DESNOS-BRÉ Texte ISA­BELLE SOING Pho­tos LOUISE DESNOS

Comme une mé­ta­phore du “melting-pot” eu­ro­péen

dans ce qu’il ex­prime de meilleur, le bou­tique-hô­tel SO/Ber­lin Das Stue

conci­lie clas­si­cisme ar­chi­tec­tu­ral, de­si­gn et art contem­po­rain, à deux pas du Tier­gar­ten.

Der­rière l’ap­pa­rente aus­té­ri­té de sa fa­çade en pierre néo­clas­sique – le bâ­ti­ment abri­ta l’am­bas­sade du royaume du Da­ne­mark jus­qu’en 1978 – le bou­tique-hô­tel SO/Ber­lin Das Stue (“le sa­lon” en da­nois) sait créer l’ef­fet de sur­prise. Comme croi­ser… un cro­co­dile en bronze dans le hall constel­lé de Leds, ima­gi­né par la de­si­gner es­pa­gnole Pa­tri­cia Ur­quio­la, qui a conçu la dé­co­ra­tion des es­paces com­muns. Sculp­tée par Quen­tin Ga­rel, la bête semble s’être échap­pée du Tier­gar­ten ad­ja­cent, parc zoo­lo­gique et “pou­mon vert” de Ber­lin… En­dom­ma­gée par des im­pacts de balles da­tant de la Se­conde Guerre mon­diale, la bâ­tisse construite en 1938-40 par Jo­hann Emil Schaudt a re­trou­vé son éclat, res­tau­rée par le ca­bi­net d’ar­chi­tectes al­le­mands Ax­thelm qui lui a ad­joint une ex­ten­sion de six étages en verre et bé­ton, pour fa­vo­ri­ser les vi­sions pa­no­ra­miques. La faune exo­tique im­prime çà et là – avec des sculp­tures de rhi­no­cé­ros et de bi­sons en cuir po­sées dans les es­paces bi­blio­thèques – une pointe d’hu­mour. Et Pa­tri­cia Ur­quio­la dé­sa­cra­lise la ma­jes­té de ces im­menses vo­lumes char­gés d’his­toire avec des pièces ico­niques du mo­bi­lier scan­di­nave, des pho­tos si­gnées Ave­don ou Car­tier-Bres­son, du chêne noir­ci dans les soixan­te­dix-huit chambres et quatre suites, amé­na­gées par le ca­bi­net LVG Ar­qui­tec­tu­ra et une pa­lette cui­vrée au bar et au res­tau­rant. D’ins­pi­ra­tion mé­di­té­ra­néenne, le Cin­quo est di­ri­gé par le chef étoi­lé ca­ta­lan Pa­co Pé­rez. Entre deux lon­gueurs dans la pis­cine et les soins bio du spa Su­sanne Kauf­mann, on peut même dî­ner avec vue sur l’en­clos aux au­truches, pour un sa­fa­ri im­mo­bile… au coeur de la ville.

❚ SO/ber­lin Das Stue, Dra­kes­traße 1, 10787 Ber­lin ; + 49 30 311 722-0 ;

www.das-steu.com

Concert de cuivres au res­tau­rant le Cin­quo, sous un dé­cor sculp­tu­ral com­po­sé de cas­se­roles, de pots et des lu­mi­naires de Tom Dixon.

32

41. Dans un co­con, lo­vé dans les fau­teuils “Husk Arm­chair” de Pa­tri­cia Ur­quio­la pour B&B Ita­lia, dans le bar avec ter­rasse dé­co­ré par Pa­tri­cia Ur­quio­la.2. Aus­té­ri­té de fa­çade pour l’en­trée de l’hô­tel, res­tau­rée et “re­sur­fa­cée” pour lui don­ner un ef­fet ivoire lu­mi­neux par le ca­bi­net d’ar­chi­tectes Ax­thelm.3. Échap­pé du zoo, un cro­co­dile en bronze, sculp­té par l’ar­tiste nor­mand Quen­tin Ga­rel, ac­cueille les vi­si­teurs dans le hall ma­jes­tueux à double es­ca­lier.4. Cure de chlo­ro­phylle sur la ter­rasse, dans une chaise longue Mo­ro­so qui se dé­ploie comme une feuille.5. Flot de lu­mière, par­quet à che­vrons et chêne noir­ci dans les salles de bains dé­co­rées de pho­tos pro­ve­nant de la col­lec­tion per­son­nelle d’un des pro­prié­taires de l’hô­tel.

1

5

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.