L’ex­per­tise de Ni­co­las Mau­ry

Il a gran­di dans la fas­ci­na­tion des crèmes et des soins, avec les­quels il a dé­ve­lop­pé une re­la­tion in­time et quo­ti­dienne. Pour nous, l’ac­teur teste des pro­duits et com­mente ses pré­fé­rés.

Marie Claire - - Sommaire - Par Nol­wenn du Laz — Pho­to Jules Faure

La ma­chine qui re­tend mes pom­mettes

La Mai­son de Beau­té Ca­ri­ta est un ins­ti­tut lé­gen­daire. J’ai été ac­cueilli par Oriane, tout en sou­rire, voix ca­res­sante et pas feu­trés. Après un gom­mage à base de graines de tour­ne­sol, clou de gi­rofle, thym et ci­tron, elle m’a ap­pli­qué un masque hy­dra­tant, par ca­resses du bout des doigts, puis un autre en bio- cel­lu­lose, qui fon­dait sur ma peau comme un gla­çon. Puis j’ai pu tes­ter Lift-Ex­pert, ma­chine qui en­voie des mi­cro­cou­rants à tra­vers des gants mé­tal­liques im­bi­bés de Sé­rum Pro­gres­sif Néo­mor­phose Com­bleur Fon­da­men­tal, gor­gé d’acide hya­lu­ro­nique, avant une ap­pli­ca­tion d’Huile de Beau­té 14, dont j’adore l’odeur ci­tron­née. L’ef­fet ten­seur sur l’ovale et les pom­mettes est im­mé­diat. Seule ré­serve, le ques­tion­naire en dé­but de soin mé­ri­te­rait d’être étof­fé.

Soin Néo­mor­phose An­ti-rides Vi­sage de Mai­son de Beau­té Ca­ri­ta, 135 €, 1 h. ca­ri­ta.fr.

Le sham­poing ja­po­nais que m’a conseillé Da­vid Lu­cas

J’ai dû être blond pla­tine pour un rôle puis brun aus­si­tôt après pour un autre. Mon che­veu est de­ve­nu mou, spon­gieux, po­reux. Ce sham­poing ja­po­nais m’a été conseillé par Da­vid Lu­cas. Il a une odeur de ci­tron­nelle étrange. Il en­lève les im­pu­re­tés sans jau­nir ni agres­ser et sti­mule la crois­sance du che­veu. Il faut ef­fec­tuer un pre­mier sham­poing ra­pide puis un autre avec moins de pro­duit, que je laisse po­ser quelques mi­nutes avant de rin­cer. Je peux même sau­ter l’étape de l’après-sham­poing. Le che­veu est gai­né, presque lis­sé, so­lide et ten­du comme un che­veu de Ja­po­nais. To­kio Ie In­ka­ra­mi Sham­poo de Dr. Jr., 50 € les 200 ml.

Le masque ré­oxy­gé­nant que j’ap­plique au pin­ceau

Cette marque ve­gan de Mia­mi est l’une de mes fa­vo­rites. On dé­pose un peu de poudre à base de chlo­ro­phylle et de tour­ma­line mais aus­si de ca­len­du­la, de roche vol­ca­nique, de spi­ru­line, d’ar­gile blanche, de chlo­relle et de thé mat­cha. L’odeur de vert est puis­sante. On ajoute un fond d’eau mi­né­rale ou flo­rale, on ap­plique au pin­ceau sur le vi­sage jus­qu’au cou et loin des yeux, on laisse po­ser 40 min en va­po­ri­sant de l’eau mi­né­rale de temps en temps. Une bouf­fée d’air frais pour la peau, écla­tante et ré­oxy­gé­née. Masque Eclat Ch­lo­ro­phyll + Tour­ma­line de Lil­fox, 68 € les 100 ml, sur mon­cor­nerb.com.

Le sé­rum que je ta­pote sur les rides ma­tin et soir

Ce pro­duit par­ti­cu­lier cible le con­tour de l’oeil, la bouche et les rides du sillon na­so­gé­nien. Dans la boîte : dix fla­cons pour une cure de trois se­maines. Le bou­chon dé­livre une dose de vi­ta­mine C pure en poudre dans une eau char­gée en glu­ta­thion an­ti­oxy­dant. Je ta­pote ce li­quide ma­tin et soir sur les zones pré­co­ni­sées, mais aus­si sur le cou et le dé­col­le­té. L’ac­tion est an­ti­rides, re­vi­ta­li­sante, an­ti­oxy­dante et éclair­cis­sante. En­suite, il faut se pro­té­ger d’un SPF 30. Sé­rum Lu­mière Re­vi­ta­li­sant Thio-C de Ba­kel, 140 €, 10 × 3 ml.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.