Ch­ris­tine An­got, écri­vaine

Marie Claire - - Contributeurs -

Alors qu’elle ef­fec­tuait les ul­times cor­rec­tions d’Un tour­nant de la vie, son nou­veau ro­man, Ch­ris­tine An­got est par­tie à la ren­contre de Karl La­ger­feld. Ré­sul­tat : une en­tre­vue dans la li­brai­rie pa­ri­sienne du maître, vive et cha­leu­reuse, entre deux per­son­na­li­tés très dif­fé­rentes. D’où ve­nez-vous ? J'ai vé­cu dans plu­sieurs villes de pro­vince. Je vis à Pa­ris de­puis vingt ans.

Ce qui vous a le plus mar­quée pen­dant cette in­ter­view ?

La vi­tesse, le sen­ti­ment de sé­cu­ri­té. Et puis la douceur, le sou­rire qui change, quand j'ai eu po­sé mon sty­lo. Votre plus grande émo­tion pro­fes­sion­nelle ? Quand j’ai re­çu le pre­mier coup de fil de mon pre­mier édi­teur.

Un mot pour vous dé­fi­nir.

Je ne peux pas ré­pondre à cette ques­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.