L’ins­ta dé­ci­sif de Jo­na­than An­der­son

Le di­rec­teur ar­tis­tique de Loewe et fon­da­teur de J.W. An­der­son se montre peu sur le ré­seau so­cial. Mais par­tage avec ses 248 k abon­nés les oeuvres, les ta­lents et les cé­ra­miques qui l’émeuvent.

Marie Claire - - Tendances - Par Hen­ri De­le­barre

S’il se dé nit comme un cu­ra­teur, Jo­na­than An­der­son se veut aus­si à l’af­fût de nou­veaux ta­lents. Trois pho­to­graphes sé­lec­tion­nés grâce au con­cours « Your Pic­ture Our Fu­ture », (ici, Ju­lie Greve) ont été in­vi­tés à réa­li­ser la cam­pagne au­tomne-hi­ver 2018 J.W. An­der­son. Réé­di­tés par Loewe avec pour cou­ver­ture des pho­to­gra­phies de Ste­ven Mei­sel, ces six clas­siques de la lit­té­ra­ture té­moignent de sa concep­tion d’une mai­son de luxe. « J.W. An­der­son est un agi­ta­teur de culture, Loewe une marque de culture. » Les ob­ses­sions de cet ama­teur d’art sont nom­breuses. Et la cé­ra­mique est l’une d’entre elles. Qu’elle soit ex­po­sée au mu­sée ou po­sée sur des éta­gères, sa re­pré­sen­ta­tion est ré­cur­rente sur le compte du créa­teur. Avec l’ac­trice bri­tan­nique He­len Mir­ren au De­si­gn Mu­seum de Londres, lors de la nale de la se­conde édi­tion du Loewe Craft Prize. Créé en 2016 par Jo­na­than An­der­son, ce prix va­lo­rise les sa­voir-faire et cé­lèbre l’ar­ti­sa­nat. Si le Nord-Ir­lan­dais de 34 ans af che très peu sa vie pri­vée en ligne, on le voit ici en­fant (à droite), avec son frère et sa soeur. Ailleurs, comme unique sel e, son ombre ap­pa­raît, im­mor­ta­li­sée sur une plage d’Ibi­za. Des­sins ho­mo-éro­tiques, corps mas­cu­lins dé­nu­dés, lo­go et bou­tique Loewe aux cou­leurs du dra­peau LGBT, T-shirts im­pri­més d’oeuvres de Da­vid Wo­j­na­ro­wicz, ar­tiste amé­ri­cain mort du si­da en 1992… L’in­té­rêt pour la culture gay est dif­fus et stable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.