San­dra Mehl, pho­to­graphe

Marie Claire - - Contributeurs -

Elle est par­tie à la rencontre des ha­bi­tantes de l’Isle de Jean-Charles, en Loui­siane, me­na­cée d’en­glou­tis­se­ment par la mon­tée des eaux du golfe du Mexique.

D’où ve­nez-vous ? Je suis née et j’ai gran­di à Sète. Après des an­nées d’études à Pa­ris, je suis re­ve­nue vivre dans le Sud, à Mont­pel­lier, où je suis ins­tal­lée ac­tuel­le­ment. Ce qui vous a le plus mar­quée pen­dant ce re­por­tage ? L’at­ta­che­ment des gens à leur ter­ri­toire, à leurs ra­cines. En dé­pit des ou­ra­gans et des inon­da­tions qui dé­vastent leurs mai­sons, les ha­bi­tants de l’Isle de Jean-Charles s’ac­crochent coûte que coûte à leur terre. A l’heure de la mo­bi­li­té gé­né­ra­li­sée, la fi­dé­li­té de ces gens à leurs ori­gines m’a beau­coup tou­chée. Votre plus grande émo­tion pro­fes­sion­nelle ?

La toute pre­mière com­mande qu’un heb­do­ma­daire m’a confiée. Je me suis dit : ça y est, on me fait confiance ! Un mot pour vous dé­fi­nir. La cu­rio­si­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.