LA PEAU, UN FA­CI­LI­TA­TEUR SO­CIAL

Marie Claire - - Beauté -

Fi­nesse du grain, ab­sence de taches et de rou­geurs, re­bon­di et fer­me­té des tis­sus sont au­tant de pa­ra­mètres à pré­ser­ver au fil des ans. Ce qui est loin d’être un geste fu­tile et nar­cis­sique. Face à un vi­sage, notre cer­veau dé­crypte, sans que l’on en soit conscient, beau­coup de si­gnaux, comme le ro­sé du teint, l’as­pect sou­riant des traits. « On a ten­dance à nier le pou­voir de l’ap­pa­rence, or c’est le pre­mier cri­tère de ju­ge­ment. », as­sure Edouard Mau­vais-Jar­vis, di­rec­teur de la com­mu­ni­ca­tion scien­ti­fique Dior. En amé­lio­rant l’ap­pa­rence de la peau, la cos­mé­tique joue aus­si un rôle dans le cor­pus des re­la­tions so­ciales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.