Marie Claire

La flo­ri­cul­trice sage

- plei­nair.paris Paris

Ma­sa­mi Char­lotte La­vault a créé une ferme flo­rale en plein Paris, à Bel­le­ville. Cette Fran­co-Ja­po­naise, at­ten­tive à la co­ria­ci­té et à la fra­gi­li­té vé­gé­tales, cultive les fleurs telle une sage, seize à dix-sept heures par jour. Fi­dèle aux prin­cipes de l’ike­ba­na ( la voie des fleurs, en ja­po­nais), elle aime celles gri­gno­tées par les in­sectes ou cour­bées par le vent, por­teuses de tout ce qu’elles ont tra­ver­sé, « beaux vec­teurs de l’éphémère, de l’im­per­ma­nence ». Sur 1 200 m2, sans ap­port chi­mique, près de cent va­rié­tés éclosent à par­tir d’avril. Dé­but juin com­men­ce­ra la pleine sai­son, « en bio­dy­na­mie, on l’ap­pelle l’ex­pir : toute l’éner­gie que la terre a cap­tée pen­dant l’au­tomne et l’hi­ver est re­trans­mise à la plante. » La flo­ri­cul­trice livre ses fleurs à vé­lo, à des fleu­ristes res­pec­tueux de la na­ture. Le sa­me­di, entre 14 h et 17 h, vente au pu­blic, au champ.

 ??  ?? Ma­sa­mi Char­lotte La­vault dans sa ferme   orale bel­le­vil­loise, à Paris.
Ma­sa­mi Char­lotte La­vault dans sa ferme orale bel­le­vil­loise, à Paris.

Newspapers in French

Newspapers from France