Marie Claire

On ne lâche plus Léopoldine HH

-

en lui revendant, sur Le Bon ON AVAIT RENCONTRÉ L’ALSACIENNE LÉOPOLDINE HH

Coin, notre maillot de bain le plus kitsch (rose fluo avec des anges), sans connaître sa musique. Le maillot réapparut lors de la tournée de son premier album, Blumen im topf, jeu littéraire et musical qui aurait pu faire disjoncter les puristes de la chanson française. Sur scène, elle débarque alors avec miniharpe, accordéon, synthés cyclonique­s qui transposen­t des références de bibliothèq­ue – Gwenaëlle Aubry, Roland Topor… – en pleine rave. Des performanc­es qui lui ont permis de décrocher le prix Georges Moustaki de la chanson française en 2017, sa drôlerie poétique sortant des cadres de la chanson traditionn­elle. On se réjouit de la retrouver début 2021 sur ce second album Là, lumière particuliè­re, adaptant des textes du dramaturge Gildas Milin. Cette fois, elle a choisi un ensemble instrument­al plus tamisé qui révèle les ombres de sa voix, et ses humeurs («Je meurs d’émotion pour toi»). Aussi comédienne sous son vrai nom, Léopoldine Hummel, elle se produit dans la pièce Nosztalgia Express, thriller musical de Marc Lainé, dont la tournée devrait passer par le Théâtre de la Ville, à Paris, en avril. Charline Lecarpenti­er

Là, lumière particuliè­re (Hé Ouais Mec!).

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France