Repères his­to­riques

Massif Central Patrimoine - - Art De Vivre / Nature -

1997

Créa­tion de l’as­so­cia­tion de sau­ve­garde et de re­lance du che­val au­vergne (ANCRA) par quatre éle­veurs. La race est alors en voie d’ex­tinc­tion.

1960-1990

Le che­val est trop lourd pour le sport et trop lé­ger pour la pro­duc­tion de viande. Il su­bit de nom­breux croi­se­ments, ac­cé­lé­rant sa dis­pa­ri­tion.

1950-1960

C’est un tour­nant dans la vie du che­val de race Au­vergne. Il était très pré­sent dans les cam­pagnes, très adap­té aux fermes de pentes et aus­si comme moyen de trans­port. Mais la mo­der­ni­sa­tion des fermes et des ou­tils agri­coles ont pe­tit à pe­tit rem­pla­cé le che­val par les trac­teurs.

Dé­but du XXE siècle

On compte entre 2 et 3 mil­lions de che­vaux en France. Ils sont uti­li­sés pour le tra­vail agri­cole, le trans­port et l’ar­mée.

En 1660

Le che­val de race Au­vergne est ain­si dé­crit : « Les che­vaux d’au­vergne et de Gas­cogne sont de la même taille que les che­vaux d’es­pagne, si­non qu’ils ne sont pas si nobles et si bien pro­por­tion­nés et la plu­part sont plus hauts mon­tés sur jambes. Ils sont de grande force et pleins de feu. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.