Un site unique en Eu­rope

Au coeur de la Cor­rèze, on peut dé­cou­vrir l'em­preinte lais­sée par les ar­doi­siers de­puis le XVIE siècle. Les Pans de Tra­vas­sac sont ou­verts jus­qu'en no­vembre et par­tagent leur his­toire et leurs se­crets au cours de vi­sites gui­dées.

Massif Central Patrimoine - - Dos­sier / Spé­cial Va­cances -

Ce site unique en Eu­rope offre une pro­me­nade in­édite et ma­gique au mi­lieu des à-pics de plus de 100 mètres où se ma­rient har­mo­nieu­se­ment minéral et vé­gé­tal. Un voyage dans la tra­di­tion ar­doi­sière, à la dé­cou­verte de ce mé­tier et d'un sa­voir­faire an­ces­tral. La tra­di­tion se per­pé­tue fiè­re­ment par la nou­velle gé­né­ra­tion d'ar­doi­siers, qui font dé­sor­mais dé­cou­vrir leur mé­tier et ses se­crets au coeur du site fas­ci­nant des Pans de Tra­vas­sac, l'une des der­nières carrières en ac­ti­vi­té en France. Par­mi ces ta­len­tueux ar­doi­siers des temps mo­dernes, Jean-fran­çois Bu­geat, un en­tre­pre­neur avant-gar­diste, a réa­li­sé son rêve en of­frant au pu­blic la pos- si­bi­li­té de vi­si­ter ce site na­tu­rel fa­çon­né par l'homme au cours des siècles. L'oc­ca­sion d'ob­ser­ver le tra­vail de l'ar­doise et les gestes an­ces­traux (re­billage, cli­vage et taille) qui per­mettent de trans­for­mer la pierre en une ar­doise à la ré­pu­ta­tion in­éga­lée. Le fruit de ces cap­ti­vants chantiers se re­trouve sur les toits des mai­sons tra­di­tion­nelles du pays. Mais aus­si sur des chantiers ré­gio­naux comme le châ­teau de Hau­te­fort, ou nationaux comme l'église du Sa­cré Coeur de Ro­dez, le couvent des Au­gus­tines à Bayeux, le couvent des Ja­co­bins à Mor­laix et les toits de l'ab­baye du Mont Saint-mi­chel et du ré­fec­toire des moines qui est ar­ri­vé après 14 ans de tra­vaux éche­lon­nés. C

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.