Le pois­son bien éle­vé

Maxi Cuisine - - En Direct Du Marché -

Blanche ou rose ?

Ne vous fiez pas à la cou­leur de sa chair : comme pour le sau­mon, sa belle cou­leur ro­sée est due à l’ad­jonc­tion de pig­ment dans son ali­men­ta­tion. Cuis­son fa­cile

En fi­let, elle se prête aux cuis­sons en pa­pillote ou à la va­peur (6 mn). En pa­vé, plus moel­leux, elle peut être cuite à l’uni­la­té­ral (5 mn cô­té peau). En­tière, elle se glisse au four, 12 mn (truite por­tion de 250 g) à 25 mn (truite d’1 kg à 1,5 kg).

Les bonnes idées cui­sine

En mor­ceaux, faites-la ma­ri­ner dans un mé­lange d’huile d’olive, de jus de ci­tron et d’herbes ci­se­lées avant cuis­son, pour une chair tendre et par­fu­mée. En­tière, far­cis­sez-la d’herbes (thym, sauge, es­tra­gon), voire de mor­ceaux de jam­bon cru, pour en­core plus de sa­veur.

Atouts nu­tri­tion­nels

Ce pois­son moins gras que le sau­mon (5 g/100 g contre 11 g/100 g) est une source in­té­res­sante d’omé­ga-3, les « bonnes graisses ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.