Rou­ler quel­qu’un dans la fa­rine

Maxi Cuisine - - La Cuisine Des Mots -

C’est parce que la fa­rine était uti­li­sée par les ac­teurs de théâtre pour se ma­quiller le vi­sage qu’une conno­ta­tion de trom­pe­rie lui fut ac­co­lée au XIXE siècle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.