À 50 ans, je suis de­ve­nue in­fir­mière”

Maxi Hors-série Santé - - BIEN DANS MON ÂGE -

LOUISE, 50 ANS

Pen­dant vingt ans, j’ai été cor­rec­trice pour la presse té­lé. Un mé­tier que j’ai­mais. Mais à 46 ans, j’ai été li­cen­ciée éco­no­mique et je n’ai pas re­trou­vé d’em­ploi. J’étais per­due. Et puis je me suis sou­ve­nu de mon rêve d’en­fant : être in­fir­mière, un mé­tier que j’avais tou­jours ai­mé. On m’a dit : «C’est im­pos­sible,tu­ne­pour­ras pas­sui­vre­ce­cur­sus, c’est­trop­dur.» Je n’ai pas écou­té. J’ai pas­sé le concours, je l’ai eu, puis j’ai fi­nan­cé mes études avec mes in­dem­ni­tés de li­cen­cie­ment. Les autres élèves m’ap­pe­laient « Ma­my Louise ». Ils m’ai­maient et m’ai­daient. J’ai vé­cu des an­nées for­mi­dables qui m’ont lit­té­ra­le­ment ra­jeu­nie. Je suis sor­tie nu­mé­ro trois de ma pro­mo­tion et, au­jourd’hui, je tra­vaille en hô­pi­tal. C’est dif­fi­cile, je gagne peu mais je suis vrai­ment heu­reuse car j’ai trou­vé et sui­vi ma voie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.