L’ACU­PUNC­TURE

Maxi Hors-série Santé - - BIEN DANS MON CORPS -

L’acu­punc­ture est is­sue de la médecine tra­di­tion­nelle chi­noise. On in­sère des ai­guilles à la sur­face de la peau pour sti­mu­ler des points pré­cis.

Qu’est-ce que c’est ? En Asie, le corps est per­çu comme le ber­ceau des éner­gies vi­tales. Si elles sont dés­équi­li­brées, alors des pro­blèmes de san­té sur­viennent. Pour ré­équi­li­brer ces éner­gies, on im­plante de fines ai­guilles en mé­tal sur les 12 mé­ri­diens du corps. Ces mé­ri­diens com­portent 2 000 points, mais on en uti­lise en moyenne 360.

Comment ça se passe ? L’acu­punc­teur uti­lise de 1 à 15 ai­guilles à usage unique, qu’il laisse pen­dant 15 à 40 mi­nutes, se­lon le pro­blème à trai­ter. On com­pare la sen­sa­tion cau­sée par l’ai­guille à une pi­qûre de mous­tique.

Qui sont les acu­punc­teurs ?

Un acu­punc­teur doit être mé­de­cin.

Qu’est-ce que ça gué­rit ? Voi­ci plu­sieurs symp­tômes pour les­quels l’acu­punc­ture donne de bons ré­sul­tats : la mi­graine, les acou­phènes, les al­ler­gies, l’ar­thrite, la consti­pa­tion, les étour­dis­se­ments, l’hy­per­ten­sion ar­té­rielle, l’in­som­nie, les pro­blèmes de nerf scia­tique, l’os­téo­po­rose, etc.

Com­bien ça coûte ? Le coût va­rie de 40 à 80 eu­ros en­vi­ron se­lon le pra­ti­cien. Les soins sont rem­bour­sés par la Sé­cu­ri­té so­ciale s’ils sont ef­fec­tués par un mé­de­cin conven­tion­né. Dans ce cas, le rem­bour­se­ment est de 70 % sur la base d’une consul­ta­tion d’un gé­né­ra­liste (23 €). Cer­taines mu­tuelles pro­posent le rem­bour­se­ment dans le cadre de for­faits spé­ci­fiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.