DR PHI­LIPPE BLANCHEMAISON, mé­de­cin phlé­bo­logue

Maxi Hors-série Santé - - EN PLEINE SANTÉ -

L’in­suf sance vei­neuse touche 5 femmes pour 1 homme, quelle est l’in uence de la vie hor­mo­nale sur cette ma­la­die ?

Les chan­ge­ments hor­mo­naux comme la pu­ber­té, la gros­sesse ou la pé­ri­mé­no­pause (entre 45 et 58 ans) pro­voquent des pous­sées d’in­suf sance vei­neuse. Les jambes lourdes, gon ements des che­villes et va­ri­co­si­tés semblent s’ins­tal­ler du­ra­ble­ment. Mais ras­su­rez-vous, très souvent les symp­tômes se ré­duisent après ces pous­sées.

Le gon ement des mains est-il aus­si dû à un pro­blème cir­cu­la­toire ?

Si vous avez les mains gon ées mais aus­si les pau­pières, par­ti­cu­liè­re­ment avant les règles ou au­tour de la mé­no­pause, c’est pro­ba­ble­ment un dés­équi­libre hor­mo­nal qui est en cause. Consul­tez votre gé­né­ra­liste qui vous orien­te­ra vers un gy­né­co­logue ou un en­do­cri­no­logue. Y a-t-il des si­tua­tions à risque lorsque l’on souffre d’in­suf sance vei­neuse ?

Si c’est votre cas, vous de­vrez faire at­ten­tion aux voyages en avion. En ef­fet, ils né­ces­sitent des pré­cau­tions en rai­son de la pres­su­ri­sa­tion et de la po­si­tion as­sise pro­lon­gée.

Le­vez-vous toutes les heures pour mar­cher, por­tez des bas de conten­tion (ven­dus en phar­ma­cie), et faites quelques exer­cices de exion/ex­ten­sion des pieds. Beau­coup de com­pli­ca­tions peuvent ain­si être évi­tées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.