Sou­la­ger les dou­leurs

Maxi Hors-série Santé - - EN PLEINE SANTÉ -

La prise en charge as­so­cie gé­né­ra­le­ment un trai­te­ment mé­di­ca­men­teux et une ap­proche mé­ca­nique. La ki­né­si­thé­ra­pie, qui mo­bi­lise les ar­ti­cu­la­tions, a ain­si dé­mon­tré son ef ca­ci­té, de même que les or­thèses, par­ti­cu­liè­re­ment ef­fi­caces sur l’ar­throse du pouce et du ge­nou. L’uti­li­sa­tion de la canne ne doit pas non plus être né­gli­gée car elle peut ap­por­ter un réel sou­la­ge­ment pen­dant les pous­sées.

En pa­ral­lèle, le pa­ra­cé­ta­mol reste le trai­te­ment de ré­fé­rence. S’il ne suf t pas, des an­ti-in am­ma­toires non sté­roï­diens (AINS) pour­ront être pres­crits. Ils sont utiles pour cal­mer les pous­sées in am­ma­toires. Ils n’agissent pas sur la cause, mais, dans cette phase ai­guë, contri­buent à ré­duire les symp­tômes. Il s’agit no­tam­ment de l’as­pi­rine et de l’ibu­pro­fène. Ils ont ce­pen­dant des ef­fets in­dé­si­rables, en par­ti­cu­lier pour la mu­queuse gas­trique, c’est pour­quoi ils ne sont uti­li­sés qu’en deuxième in­ten­sion. « Au mo­ment des pous­sées, les in ltra­tions de cor­ti­sone donnent de bons ré­sul­tats », pré­cise le rhu­ma­to­logue. Des in­jec­tions d’acide hya­lu­ro­nique sont éga­le­ment pra­ti­quées en de­hors des pous­sées, mais elles ne sont plus rem­bour­sées car les ef­fets ne se­raient pas avé­rés. En n, l’ap­pli­ca­tion de patchs chauf­fants ou d’une bouillotte sur les zones dou­lou­reuses peut sou­la­ger.

« Il faut pen­ser ses ar­ti­cu­la­tions comme un ca­pi­tal à pré­ser­ver au même titre que le ca­pi­tal os­seux, et ce­la com­mence dès l’en­fance », pointe le Pr Fran­cis Berenbaum.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.