MAR­CHÉ

Mar­ché fran­çais à fin août 2014

Maximoto - - SOM MAIRE -

Après un dé­but d’an­née en­cou­ra­geant, les chiffres sont re­ve­nus à la nor­male, c’est-à-dire pas bons !

Tout n’est pas si noir. Tout n’est pas rose non plus. L’ef­fet conju­gué d’une mé­téo clé­mente et de nou­veau­tés dis­po­nibles très tôt (mo­dèles at­trac­tifs et ta­rifs concur­ren­tiels) a lais­sé es­pé­rer une em­bel­lie du mar­ché du­rable. Nous en étions res­tés mi-mai avec des ventes en pro­gres­sion de 9,3 %, soit 2,5 % de plus en cu­mu­lé qu’en 2013 à la même époque. Le mar­ché s’est main­te­nu… jus­qu’au bru­tal coup d’ar­rêt d’août, avec une baisse de 16,7 % !

Nou­veau­tés aux pre­mières loges

Sur l’en­semble de l’an­née, on re­trouve les grands équi­libres de 2013. Les 125 cm3 sont en re­cul de 5 %, tan­dis que les plus de 125 cm3 pro­gressent de 4,6 % avec 72 268 im­ma­tri­cu­la­tions. Les ac­teurs du sec­teur, via leur chambre syn­di­cale, s’at­tendent au terme de 2014 à des chiffres stables ou en très lé­gère baisse. L’ana­lyse par seg­ments de cy­lin­drée ap­porte son lot d’en­sei­gne­ments. De 125 à 749 cm3, Ya­ma­ha prend 27,78 % de parts de mar­ché tan­dis que Hon­da, Ka­wa­sa­ki, BMW, Su­zu­ki et Triumph af­fichent des baisses com­prises entre 6,20 et 43,76 %. La MT-07 (4 322 im­ma­tri­cu­la­tions) et, dans une moindre me­sure, la ré­sis­tance du Tmax ex­pliquent la per­for­mance de Ya­ma­ha. D’ailleurs, BMW ne dé­fend pas sa place sur le seg­ment des maxi-scoo­ters : ses C 600 S/GT sont de­van­cés par le Su­zu­ki Burg­man (757 uni­tés) et le nou­veau Ma­jes­ty 400 (596 uni­tés). La firme al­le­mande in­verse la ten­dance dans les cy­lin­drées su­pé­rieures avec une pé­né­tra­tion de 21 %. La GS Adventure sou­tient la lé­gère fai­blesse de la ver­sion stan­dard (− 4,70 %). Mais à elles deux, elles to­ta­lisent 2 604 im­ma­tri­cu­la­tions… Au­tre­ment dit, elles sont vir­tuel­le­ment dans le top 5 des ventes. Outre la RT, sup­port de poids pour la marque, la ni­neT (608 im­mats) de­vance une autre nou­veau­té, le road­ster S 1000 R (497 im­mats). Dans les cy­lin­drées in­ter­mé­diaires, soit le coeur du mar­ché, plu­sieurs constats : la Ya­ma­ha MT-09 est cré­di­tée de 2 580 ventes à fin août. Le trois­cy­lindres Ya­ma­ha to­ta­lise 3 713 uni­tés de­puis sa com­mer­cia­li­sa­tion, en oc­tobre 2013 ! De son cô­té, Ka­wa­sa­ki dé­fend très bien les po­si­tions de ses deux vais­seaux de conquête : Z800 (+ 17,20 %), ER-6 (− 4,54 %). La Z1000 (985 im­mats) oc­cupe la 1re place des gros road­sters, au 12e rang des ma­chines de plus de 125 cm3. Su­zu­ki fait mieux sur la même pé­riode qu’en 2013 avec la GSR750 (+ 6,80 %). À no­ter que der­rière le duo des GS, la V-Strom 1000 de­vient la 3e

YA­MA­HA MT-07

vente trail de l’an­née avec 649 ma­chines. Hon­da li­mite une baisse glo­bale qui frôle 6 % avec l’ap­port de la CB500F. La VFR800F (549 im­mats) est au 14e rang des plus de 750 cm3. Une autre nou­veau­té, la CB650F, en­re­gistre 760 ventes. Elle pré­cède deux mo­dèles in­fé­rieurs à 750 cm3 équi­pés de la trans­mis­sion DCT : l’In­te­gra et la NC750X (615 et 390 im­mats). A prio­ri, les ruptures sur cer­taines nou­veau­tés ne semblent pas trop avoir af­fai­bli la de­mande. Les ventes se re­portent sur d’autres mo­dèles en stock, moyen­nant une pe­tite né­go­cia­tion. Cô­té spor­tives, une ita­lienne fi­gure dans le top 50, au 41e rang. La Du­ca­ti 899 Pa­ni­gale a ain­si trou­vé 362 ac­qué­reurs. Dans le genre cus­tom, ex­clu­si­ve­ment te­nu par Har­ley-Da­vid­son (aux 17e, 21e, 33e, 40e et 49e rangs du top 50), la Ya­ma­ha XVS950 se fait néan­moins une pe­tite place au so­leil avec 346 ventes. Les 125, en­fin. Elles al­ternent le bon et le moins bon : ain­si, le X-Max fait tou­jours un gros score. Cet as­pect oc­culte l’en­trée dis­crète du Peu­geot Tweet (977 uni­tés). Mais c’est bien dans le rang des 125 mo­to, et non plus des scoo­ters, qu’une pe­tite ré­vo­lu­tion se passe. La Mash pointe au 8e rang avec 868 im­ma­tri­cu­la­tions, soit une hausse de 407 %. Seul Ya­ma­ha fait mieux avec une aug­men­ta­tion de 935 %, à mettre au compte du 115 D’elight (404 im­mats), deux fois mois cher au bas mot qu’un X-Max, il est vrai.

Au train où vont les choses, la MT-07 va pas­ser le cap des 5 500 en fin d’an­née. Pas mal pour une mo­to ar­ri­vée en mars, qui a lais­sé pas­ser le re­nou­vel­le­ment des flottes de mo­to-écoles et n’est at­tri­buée que sur pré­ré­ser­va­tion !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.