Comment évi­ter la sur­taxe

Mes Finances - - DOSSIER -

Sur ré­cla­ma­tion, cer­tains contri­buables peuvent bé­né­fi­cier d'un dé­grè­ve­ment (sup­pres­sion ou di­mi­nu­tion de l'im­pôt pro­non­cée par l'ad­mi­nis­tra­tion). Les trois cas de dé­grè­ve­ment pré­vus sont les sui­vants :

1. per­sonnes pro­prié­taires d'une ré­si­dence se­con­daire si­tuée à proxi­mi­té du lieu où elles exercent leur ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle et qui sont contraintes de ré­si­der loin du reste de la fa­mille, dans un autre lo­ge­ment que la ré­si­dence prin­ci­pale ;

2. ré­si­dence se­con­daire qui consti­tuait la ré­si­dence prin­ci­pale du contri­buable avant son ad­mis­sion en mai­son de re­traite mé­di­ca­li­sée de type Eh­pad (éta­blis­se­ment d'hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes) ;

3. per­sonnes qui ne peuvent pas uti­li­ser le lo­ge­ment à titre d'ha­bi­ta­tion prin­ci­pale « pour une cause étran­gère à leur vo­lon­té» : « lo­ge­ments mis en lo­ca­tion ou en vente au prix du mar­ché et ne trou­vant pas pre­neur ou ac­qué­reur », « lo­caux pré­caires dé­pour­vus des équi­pe­ments né­ces­saires à une oc­cu­pa­tion pé­renne et ha­bi­tuelle du contri­buable », ap­par­te­ments ou mai­sons voués « à dis­pa­raître ou à faire l'ob­jet de tra­vaux dans le cadre d'opé­ra­tions d'ur­ba­nisme, de ré­ha­bi­li­ta­tion ou de dé­mo­li­tion (à ce titre, un dé­lai d'un an peut être re­te­nu) ».

Biar­ritz fait par­tie des villes qui ont dé­ci­dé d’aug­men­ter la sur­taxe en 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.