Les sys­tèmes al­lient ro­bus­tesse et syn­chro­ni­sa­tion

Na­tio­nal Ins­tru­ments a lan­cé son pre­mier sys­tème d’ac­qui­si­tion de don­nées réel­le­ment ro­buste (IP65/67). Ce­rise sur le gâ­teau, il est aus­si com­pa­tible avec la syn­chro­ni­sa­tion TSN.

Mesures - - Front Page - Cé­dric Lar­dière

L’ac­qui­si­tion de don­nées est loin d’être un do­maine in­con­nu pour l’amé­ri­cain Na­tio­nal Ins­tru­ments, qui pro­pose tou­jours des so­lu­tions telles qu’au­jourd’hui les sys­tèmes Com­pact­daq et Com­pac­trio, les mo­dules USB et les cartes au for­mat PXI, pour les me­sures acous­tique et vi­bra­toire, de tem­pé­ra­ture, de po­si­tion et dé­pla­ce­ment, etc. « Si la sé­rie de contrôle/com­mande Com­pac­trio in­té­grait dé­jà des mo­dules ro­bustes, ce n’était pas le cas pour notre offre d’ac­qui­si­tion de don­nées. Pour­tant, nombre d’ap­pli­ca­tions re­quièrent l’ins­tal­la­tion de cap­teurs au plus proche de l’équi­pe­ment sous test, dans des en­vi­ron­ne­ments pous­sié­reux, des vé­hi­cules tout ter­rain, des chambres d’es­sais », rap­pelle Em­ma­nuel Ro­set, in­gé­nieur mar­ke­ting Pro­duits DAQ et Lab­view, spé­cia­liste en test temps réel chez Na­tio­nal Ins­tru­ments France. Pour ré­pondre à ces tests et ces me­sures sur le ter­rain, l’amé­ri­cain a donc com­plé­té son offre avec le sys­tème d’ac­qui­si­tion de don­nées Field­daq. Ce der­nier in­tègre des filtres an­ti-re­plie­ment – « un gros tra­vail a été fait sur les filtres pour ga­ran­tir une grande pré­ci­sion, même sur le ter­rain », pré­cise Em­ma­nuel Ro­set – , af­fiche un in­dice de pro­tec­tion IP65/67, une plage de tem­pé­ra­ture de fonc­tion­ne­ment de -40 à +85°C (concep­tion sans ven­ti­la­teur), une te­nue jus­qu’à 100 g (chocs) et 10 g RMS (vi­bra­tions) et des connec­teurs M12, qui évitent un dé­bran­che­ment in­tem­pes­tif en cours d’opé­ra­tion. L’autre évo­lu­tion ma­jeure qu’ap­porte le Field­daq porte sur la com­pa­ti­bi­li­té avec la tech­no­lo­gie Time Sen­si­tive Net­wor­king (TSN). Ce concept per­met en ef­fet de réa­li­ser une ar­chi­tec­ture dis­tri­buée de noeuds d’ac­qui­si­tion de don­nées et syn­chro­ni­sée sur de longues dis­tances (syn­chro­ni­sa­tion in­fé­rieure à la mi­cro­se­conde), sans câ­blage ni pro­gram­ma­tion com­plexe sup­plé­men­taire. Les no­tions d’ho­ro­da­tage pré­cis et de com­mu­ni­ca­tion ba­sée sur les pa­quets contri­buent au par­tage d’une ré­fé­rence tem­po­relle com­mune, ce qui éli­mine les dé­lais de pro­pa­ga­tion des si­gnaux.

Ré­duc­tion du câ­blage

En vé­hi­cu­lant les in­for­ma­tions de dé­clen­che­ment et de syn­chro­ni­sa­tion sur le même câble que ce­lui du trans­fert de don­nées, la tech­no­lo­gie TSN par­ti­cipe par ailleurs à la ré­duc­tion du câ­blage. « Plus gé­né­ra­le­ment, un seul câble est né­ces­saire pour l’ali­men­ta­tion – le cou­rant li­mite vé­hi­cu­lé par un câble est de 10 A, ce qui per­met d’ali­men­ter nombre de cap­teurs – et les me­sures. La ré­duc­tion du câ­blage s’ac­com­pagne de celle du temps de main­te­nance ou de mise à ni­veau du sys­tème. Avec des com­mu­ta­teurs, les sys­tèmes Com­pact­daq et Com­pac­trio, des cartes PXI, tout un éco­sys­tème “TSN” se met en place », ex­plique Em­ma­nuel Ro­set. Trois mo­dèles Field­daq, à sa­voir FD-11603, FD-11613 et FD-11637, sont d’ores et dé­jà dis­po­nibles, pour les gran­deurs phy­siques les plus de­man­dées. Le FD-11603 est un mo­dule de 8 en­trées ana­lo­giques (±10,5V, fré­quence d’échan­tillon­nage de 500 éch/s à 102,4 kéch/s, er­reur de gain ty­pique de 0,013% de la lec­ture et er­reur d’off­set ty­pique de 0,001% de l’éten­due de me­sure ; à par­tir de 3290 eu­ros). Le FD-11613 est un mo­dule de 8 en­trées ther­mo­couples (J, K,T, E, N, B, R et S ; 1,8 à 85 éch/s, er­reur de gain ty­pique de 0,02 % et er­reur d’off­set ty­pique de 2,4 μv ; à par­tir de 2090 €) et le FD-11637, un mo­dule de 8 en­trées jauges de contrainte (±38 mv, 500 éch/s à 102,4 kéch/s, sup­port de quart de pont, de­mi-pont et pont com­plet ; à par­tir de 4480 eu­ros).tous les mo­dèles par­tagent une ré­so­lu­tion de 24 bits, une iso­la­tion gal­va­nique jus­qu’à 1000 V RMS entre voies et avec le châs­sis ou des ports Ether­net 1000 Mbit/s.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.