Des ca­mé­ras in­fra­rouges à poste fixe dou­ble­ment si­gnées Fluke

Is­sues d’un même dé­ve­lop­pe­ment, les ca­mé­ras RSE300/600 de Fluke et Ther­mo­view TV40 de Fluke Pro­cess Ins­tru­ments sont des­ti­nées aux ap­pli­ca­tions res­pec­tives de la­bo­ra­toire et de pro­cess.

Mesures - - Front Page - Cé­dric Lar­dière

Si l’américain Fluke est no­tam­ment connu en tant que fa­bri­cant de ca­mé­ras ther­miques, il ne pro­po­sait jusque-là que des mo­dèles por­tables, à l’ins­tar des sé­ries Professionnelle, Per­for­mance et Ex­pert. « Les ca­mé­ras in­fra­rouges RSE300 et RSE600, que nous ve­nons de lan­cer, sont nos pre­miers mo­dèles à poste fixe. Elles sont des­ti­nées aux ap­pli­ca­tions de la­bo­ra­toire et de R&D », pré­cise Mat­thieu Ville­brun, in­gé­nieur sup­port tech­nique Thermographie chez Fluke France. Pour les ap­pli­ca­tions in­dus­trielles et de pro­cess, il faut en fait se tour­ner vers Fluke Pro­cess Ins­tru­ments, en­ti­té du groupe spé­cia­li­sée dans les py­ro­mètres et les sys­tèmes d’ima­ge­rie ther­mique –il est né du re­grou­pe­ment de Da­ta­paq, d’ir­con et de Ray­tek– et qui a in­tro­duit sur le mar­ché les ima­geurs in­fra­rouges Therm0­view TV40. « Les sé­ries RSE300/600 et Ther­mo­view TV40 sont en fait is­sues du même dé­ve­lop­pe­ment ; c’est d’ailleurs la pre­mière fois que nous in­tro­dui­sons des ca­mé­ras pour les deux en­ti­tés », ajoute Tho­mas Stroh­meier, Re­sel­ler Ac­count Ma­na­ger chez Fluke Pro­cess Ins­tru­ments Al­le­magne, lors de l’édi­tion 2018 du sa­lon Ache­ma, qui s’est dé­rou­lé du 11 au 15 juin der­nier à Franc­fort­sur-le-main (Al­le­magne). C’est ain­si que l’on re­trouve, par­mi les spé­ci­fi­ca­tions, une ma­trice de ré­so­lu­tion 320x240 pixels (RSE300 et Ther­mo­view TV43) ou 640x480 pixels (RSE600 et Ther­mo­view TV46) –sur la base des mo­dèles por­tables Ex­pert –, un IFOV res­pec­tif de 1,85 et 0,93 mrad, une sen­si­bi­li­té ther­mique (NETD) de seule­ment 30 ou 40mk et un champ de vi­sion (HXV) de 34° x 25,5° en stan­dard, une plage spec­trale de 8 à 14μm, ain­si qu’une éten­due de me­sure de -10 à + 1 200 °C – « ce­la ouvre un champ d’ap­pli­ca­tions plus grand », in­dique Mat­thieu Ville­brun–, une pré­ci­sion de ±2°C ou ±2% de la lec­ture, une cor­rec­tion de l’émis­si­vi­té de 0,1 à 1,0. « La fré­quence de ba­layage peut dé­sor­mais at­teindre 60 Hz – une fré­quence de 9 Hz est tou­jours dis­po­nible –, ce qui est pré­fé­rable lorsque des ob­jets sont en mouve- ment de­vant la ca­mé­ra, afin d’évi­ter l’ef­fet de traces. C’est ce qui pou­vait pé­na­li­ser cer­tains uti­li­sa­teurs de ca­mé­ras ther­miques por­tables », ex­plique Mat­thieu Ville­brun. Avec cette fré­quence de ba­layage éle­vée, Fluke a do­té ses nou­veaux ima­geurs d’une in­ter­face Gige Vi­sion sup­por­tant l’ali­men­ta­tion par Ether­net (POE), pour le trans­fert des images et des don­nées. Les Ther­mo­viewtv40 in­tègrent éga­le­ment une in­ter­face Ether­net/ip et/ou des en­trées/sor­ties ana­lo­giques et nu­mé­riques.

Uti­li­sa­tion de la boîte à ou­tils Mat­lab ou Lab­view

« Comme les ca­mé­ras in­fra­rouges RSE300/600 n’in­tègrent pas d’écran, l’in­ter­face Wi-fi per­met de confi­gu­rer quelques pa­ra­mètres et de vi­sua­li­ser les don­nées, de­puis une page In­ter­net, donc sans lo­gi­ciel sup­plé­men­taire à ins­tal­ler », ajoute Mat­thieu Ville­brun. Les uti­li­sa­teurs peuvent aus­si se ser­vir de l’ou­til gra­tuit Smart­view pour réa­li­ser ana­lyses et rap­ports de­puis un PC, ou le lo­gi­ciel Ther­mo­view dans le cas des ca­mé­ras ther­miques de Fluke Pro­cess Ins­tru­ments, pour les ana­lyses et la sur­veillance de pro­cess. « Le lo­gi­ciel est bien plus pra­tique pour connec­ter une ca­mé­ra Ther­mo­view TV40 à un sys­tème d’automatisme », pré­ci­sait Tho­mas Stroh­meier. « Nous don­nons par ailleurs la pos­si­bi­li­té aux in­gé­nieurs et aux cher­cheurs d’uti­li­ser la boîte à ou­tils Mat­lab ou Lab­view, pour dé­ve­lop­per leurs propres fonc­tion­na­li­tés (fonc­tions plus avan­cées, al­go­rithmes spé­ci­fiques, pas­se­relle avec les ca­mé­ras, etc.) », in­dique Mat­thieu Ville­brun. Que ce soit les mo­dèles pour les ap­pli­ca­tions de la­bo­ra­toire ou pour celles de pro­cess, toutes les nou­velles ca­mé­ras ther­mo­gra­phiques à poste fixe se pré­sentent dans un boî­tier IP67, de di­men­sions (Pxhxl)de83x83x158mm et pe­sant en­vi­ron 1kg, et les uti­li­sa­teurs peuvent leur ad­joindre un ob­jec­tif grand angle 0,75x, deux té­lé­ob­jec­tifs (2x et 4x) ou un ob­jec­tif ma­cro.

Les pre­mières ca­mé­ras ther­miques à poste fixe de Fluke, à sa­voir les mo­dèles RSE300 et RSE600, pré­sentent les mêmes ca­rac­té­ris­tiques prin­ci­pales que celles des Ther­mo­view TV40 de Fluke Pro­cess Ins­tru­ments. Nor­mal, elles sont toutes is­sues du même dé­ve­lopp­pe­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.