Sie­mens a dé­voi­lé sa stra­té­gie d’en­tre­prise 2020+

Cette nou­velle stra­té­gie est des­ti­née à aug­men­ter la ren­ta­bi­li­té du groupe industriel al­le­mand et à lui per­mettre de prendre le virage du nu­mé­rique.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

C’est le 1er août der­nier que le groupe al­le­mand Sie­mens a dé­voi­lé sa stra­té­gie d’en­tre­prise Vi­sion 2020+. Il s’agit, pour le groupe, de mettre « le cap sur une créa­tion de va­leur à long terme, por­tée par une crois­sance ac­cé­lé­rée et une ren­ta­bi­li­té ac­crue et dans le cadre d’une struc­ture d’en­tre­prise sim­pli­fiée et al­lé­gée ». Le taux de crois­sance annuel du chiffre d’af­faires de­vrait aug­men­ter de 2 % et la ren­ta­bi­li­té de 2 points de pour­cen­tage par rap­port à l’ob­jec­tif ac­tuel de 11 à 12 %, à moyen terme, c’es­tà-dire dans les trois à cinq pro­chaines an­nées. Se­lon le site In­ter­net de Ma­na­ger Ma­ga­zin, re­pris par l’agence Reu­ters, Sie­mens en­vi­sage en pa­ral­lèle de sup­pri­mer 20 000 em­plois (sur un to­tal de 372 000 à la fin­sep­tembre 2017), ce qui a en­suite été dé­men­ti par le groupe. L’ob­jec­tif prin­ci­pal af­fi­ché de cette nou­velle stra­té­gie – Sie­mens avait lan­cé, en 2014, le pro­gram­me­vi­sion 2020, qui a per­mis de rendre la qua­si-to­ta­li­té de ses ac­ti­vi­tés bien plus ren­table et sa Di­gi­tal Fac­to­ry de do­mi­ner le mar­ché de la nu­mé­ri­sa­tion in­dus­trielle – est de pro­po­ser aux ac­ti­vi­tés in­di­vi­duelles de l’al­le­mand une plus grande li­ber­té d’en­tre­prendre sous la ban­nière de Sie­mens, afin de se re­cen­trer sur leurs mar­chés res­pec­tifs. « Dans le cadre de la nu­mé­ri­sa­tion, ce ne se­ront pas les plus grandes en­tre­prises qui sur­vi­vront, mais les plus flexibles », af­firme Joe Kae­ser, pré­sident et CEO de Sie­mens. Le groupe industriel pré­voit éga­le­ment une conso­li­da­tion de son por­te­feuille de crois­sance à tra­vers des in­ves­tis­se­ments dans de nou­veaux sec­teurs de crois­sance, tels que les ser­vices d’in­ter­net des ob­jets (IOT), la ges­tion de l’éner­gie dé­cen­tra­li­sée et les so­lu­tions struc­tu­relles pour la mo­bi­li­té élec­trique.

Ra­chat de l’américain men­dix

L’ac­qui­si­tion de l’américain men­dix pour un mon­tant de 600 mil­lions d’eu­ros, an­non­cée le même jour, s’ins­crit par­fai­te­ment dans la vo­lon­té de Sie­mens de dé­ve­lop­per sa po­si­tion do- mi­nante sur le mar­ché de la nu­mé­ri­sa­tion in­dus­trielle. Créé en 2005 à Rot­ter­dam (Pays-bas), men­dix est spé­cia­li­sé dans les pla­te­formes de dé­ve­lop­pe­ment d’ap­pli­ca­tions avec peu de code, d’où la pro­gram­ma­tion et le dé­ploie­ment d’ap­pli­ca­tions pou­vant être jus­qu’à 10 fois plus ra­pides. Avec sa nou­velle struc­ture d’en­tre­prise, qui pren­dra ef­fet le 1er oc­tobre 2018 jus­qu’à une mise en oeuvre fi­nale le 31 mars 2019, le ni­veau or­ga­ni­sa­tion­nel des Di­vi­sions ac­tuelles se­ra sup­pri­mé et l’or­ga­ni­sa­tion ré­gio­nale re­ma­niée pour al­lé­ger la struc­ture et pri­vi­lé­gier l’orien­ta­tion clients et les sièges so­ciaux de l’en­tre­prise se­ront ra­tio­na­li­sés. En des­sous du ni­veau Groupe, il y au­ra donc trois en­tre­prises opé­ra­tion­nelles et trois en­tre­prises stra­té­giques (Sie­mens Heal­thi­neers, Sie­mens Ga­me­sa Re­ne­wable Ener­gy et l’ac­ti­vi­té de mo­bi­li­té de Sie­mens jus­qu’à la fin du re­grou­pe­ment pré­vu avec Al­stom). L’ac­tuelle Di­vi­sion Fi­nan­cial Ser­vices fu­sion­ne­ra avec Glo­bal Bu­si­ness Ser­vices et Real Es­tate Ser­vices pour for­mer l’en­tre­prise de ser­vices. « La ges­tion cen­tra­li­sée et ef­fi­cace des pro­jets, des pro­duits, des lo­gi­ciels et des en­tre­prises de ser­vices, ain­si que de toutes leurs spé­ci­fi­ci­tés, c’est du pas­sé », a même lan­cé Joe Kae­ser. Les cinq di­vi­sions in­dus­trielles, à sa­voir Buil­ding Tech­no­lo­gies (BT), Ener­gy Ma­na­ge­ment (EM), Po­wer and Gas (PG), Di­gi­tal Fac­to­ry (DF), ain­si qu’une grande par­tie de la Di­vi­sion Pro­cess In­dus­tries and Drives (PD) fu­sion­ne­ront dans trois en­ti­tés opé­ra­tion­nelles : Gas and Po­wer (GP ; Gaz et Éner­gie) di­ri­gée par Li­sa Da­vis et avec un siège so­cial à Hous­ton (ÉtatsU­nis), Smart Infrastructure (SI ; In­fra­struc­tures in­tel­li­gentes), di­ri­gée par Ce­drik Neike et si­tuée à Zoug (Suisse), et Di­gi­tal In­dus­tries (DI ; In­dus­tries nu­mé­riques), di­ri­gée par Klaus Helm­rich et si­tuée à Nu­rem­berg (Al­le­magne).

“La ges­tion cen­tra­li­sée et ef­fi­cace des pro­jets, des pro­duits, des lo­gi­ciels et des en­tre­prises de ser­vices, ain­si que de toutes leurs spé­ci­fi­ci­tés, pas­sé. ” c’est du Joe Kae­ser, pré­sident et CEO de Sie­mens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.