En­vi­ron­ne­ment SA a souf­flé ses 40 bou­gies

La jeune so­cié­té spé­cia­li­sée dans les ap­pa­reils de me­sure de la pol­lu­tion at­mo­sphé­rique est de­ve­nue l’un des prin­ci­paux lea­ders mondiaux en contrôle dans le do­maine de l’en­vi­ron­ne­ment.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

C’est dans le cadre de l’au­to­mo­bile Club de France, à Pa­ris, qu’en­vi­ron­ne­ment SA a cé­lé­bré son 40e an­ni­ver­saire, le 28 juin der­nier, en pré­sence de Fran­çois Gour­don, pré­sident fon­da­teur d’en­vi­ron­ne­ment SA, de Christophe Che­vil­lion, le di­rec­teur gé­né­ral, d’alexandra Du­blanche, vice-pré­si­dente de la Ré­gion Île-de-france, de Mi­chèle Pap­pa­lar­do, di­rec­trice de ca­bi­net au­près du Mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire, de nom­breux sa­la­riés de l’en­tre­prise, d’autres per­son­na­li­tés po­li­tiques, etc. « Nous sommes au­jourd’hui l’un des lea­ders mondiaux en contrôle de l’en­vi­ron­ne­ment, que ce soit pour la qua­li­té de l’air, les émis­sions in­dus­trielles et main­te­nant le pro­cess grâce aux ac­qui­si­tions stra­té­giques réa­li­sées ces der­nières an­nées au Royaume-uni et en Al­le­magne. Nos nou­velles so­lu­tions per­mettent d’op­ti­mi­ser des pro­cé­dés de pro­duc­tion in­dus­trielle avec pour ob­jec­tif la ré­duc­tion de consom­ma­tion de ma­tières pre­mières et d’éner­gie, et par là même de ré­duire les im­pacts en­vi­ron­ne­men­taux ! », a rap­pe­lé Fran­çois Gour­don. La so­cié­té fran­çaise em­ploie au­jourd’hui plus de 600 per­sonnes, le double si l’on prend en compte agents et dis­tri­bu­teurs dans le monde.

La so­cié­té s’ap­pelle dé­sor­mais en­vea

Dans le cadre de sa stra­té­gie pour fé­dé­rer ses dif­fé­rentes fi­liales et uni­fier l’image d’une offre dé­sor­mais glo­bale ( voir Mesures n°902), En­vi­ron­ne­ment SA a lan­cé il y a quelques mois la marque en­vea, la rai­son so­ciale de la so­cié­té étant même de­ve­nue en­vea au 1er juillet der­nier. Après un dis­cours émou­vant –« il me manque des per­sonnes qui ne sont plus là, Jean-claude Op­pe­neau qui m’a tant ai­dé et conseillé à la créa­tion de la so­cié­té lorsque, jeune in­gé­nieur, j’ai quitté le mi­nis­tère. Je pense éga­le­ment à Simone Veil qui, avec Serge An­toine, m’a pla­cé à la tête du Co­mi­té 21 », a in­di­qué Fran­çois Gour­don–, les sa­la­riés pré­sents ont eu la sur­prise de se voir ac­cor­der 40 ac­tions gra­tuites de la so­cié­té (correspondant à une somme d’en­vi­ron 3000 eu­ros), et ce pour les 600 em­ployés d’en­vea dans le monde en­tier. C’est d’ailleurs ce qui a fait le buzz dans la presse et sur les ré­seaux so­ciaux, et non le fait qu’une en­tre­prise fran­çaise ait réus­si à de­ve­nir l’un des lea­ders mondiaux dans son do­maine.

De gauche à droite : Mi­chèle Pap­pa­lar­do, di­rec­trice de ca­bi­net au­près du Mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire, Alexandra Du­blanche, vice-pré­si­dente de la Ré­gion Île-de-france, Fran­çois Gour­don, pré­sident fon­da­teur d’en­vi­ron­ne­ment SA (dé­sor­mais en­vea), Co­rinne Le­page et Christophe Che­vil­lion, di­rec­teur gé­né­ral d’en­vi­ron­ne­ment SA (dé­sor­mais en­vea).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.