La norme ISO 50001 vient d’être ré­no­vée

La ver­sion 2018 place dé­sor­mais la per­for­mance éner­gé­tique au ni­veau de la stra­té­gie des or­ga­ni­sa­tions. EF­FI­CA­CI­TÉ ÉNER­GÉ­TIQUE

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

Pour ré­pondre aux en­jeux de ré­duc­tion des émis­sions de gaz à ef­fet de serre dans le monde et d’ac­cès à l’élec­tri­ci­té, l’un des ou­tils à la dis­po­si­tion de tout un cha­cun est l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique, comme le rap­pelle le groupe Af­nor (As­so­cia­tion fran­çaise de nor­ma­li­sa­tion). Et la norme ISO 50001 ré­no­vée, en pla­çant la per­for­mance éner­gé­tique au ni­veau de la stra­té­gie des or­ga­ni­sa­tions, de­vrait y contri­buer en­core un peu plus. Comme pour toutes les normes vo­lon­taires, L’ISO 50001, dont la pre­mière édi­tion a été pu­bliée en 2011, a été sou­mise à un exa­men de son uti­li­té, cinq ans après sa pu­bli­ca­tion. Deux prin­ci­pales évo­lu­tions ont été ap­por­tées. L’une vise à prendre en compte l’état de l’art en ma­tière de col­lecte des don­nées de consom­ma­tion et de me­sure de l’amé­lio­ra­tion de la per­for­mance éner­gé­tique. Elle four­nit ain­si des ou­tils pré­cieux pour sur­veiller, me­su­rer et éva­luer cette amé­lio­ra­tion. La se­conde évo­lu­tion concerne la struc­ture du do­cu­ment, dé­sor­mais si­mi­laire à celle des autres normes de sys­tèmes de ma­na­ge­ment, pour fa­ci­li­ter les dé­marches croi­sées. « La n o u ve l l e édi­tion de L’ISO 50001 tombe d’ailleurs à point nom­mé pour les grandes en­tre­prises eu­ro­péennes cen­sées pré­pa­rer leur 2e au­dit éner­gé­tique ré­gle­men­taire, à par­tir de 2019 pour la France. Celles qui pous­se­ront la dé­marche jus­qu’à se faire cer­ti­fier se­ront exemp­tées de cet exer­cice, trans­for­mant ain­si une obli­ga­tion ré­gle­men­taire en un avan­tage concur­ren­tiel », in­dique Af­nor dans son com­mu­ni­qué de presse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.