Mi­che­lin, Soft­bank et Ad­link dé­ploient une so­lu­tion IOT au Ja­pon

Mesures - - Sommaire - Fan­ny Del Fab­bro

La mise en oeuvre du ser­vice de contrôle de pneus à dis­tance de Mi­che­lin, via la pla­te­forme IOT de Soft­bank et une pas­se­relle de com­mu­ni­ca­tion in­tel­li­gente d’ad­link, re­pré­sente une pre­mière au Ja­pon et de­vrait s’étendre à d’autres ap­pli­ca­tions de mo­bi­li­té.

La pas­se­relle de com­mu­ni­ca­tion MXE110i si­gnée du spé­cia­liste taï­wa­nais de l’in­for­ma­tique em­bar­quée Ad­link, a ré­cem­ment été sé­lec­tion­née par Mi­che­lin et Soft­bank pour le dé­ploie­ment au Ja­pon de leur sys­tème IOT de sur­veillance de pneus. Ba­sé sur le ser­vice cloud TPMS ( Tire Pres­sure Mo­ni­to­ring Sys­tem) de Mi­che­lin et mis en oeuvre sur la pla­te­forme IOT four­nie par Soft­bank, ce sys­tème per­met de contrô­ler des pneus à dis­tance de­puis un smart­phone ou une ta­blette. Des­ti­né no­tam­ment aux en­tre­prises de construc­tion ou de ges­tion de flotte, il ren­force la fia­bi­li­té et la sé­cu­ri­té tout en ré­dui­sant les coûts de lo­gis­tique et de sui­vi des res­sources. Le TPMS ex­ploite des cap­teurs de me­sure de pres­sion d’air et de tem­pé­ra­ture d’un pneu. Il ef­fec­tue une sur­veillance per­ma­nente et en­voie un mes­sage au client, au dis­tri­bu­teur de pneus et au ré­seau d’as­sis­tance Mi­che­lin lorsque des don­nées s’écartent des ni­veaux de to­lé­rance fixés.

Cap­teurs de pres­sion et de tem­pé­ra­ture

Les com­mu­ni­ca­tions via la pla­te­forme cloud sont as­su­rées par la pas­se­relle d’ad­link em­bar­quée à bord du vé­hi­cule. Ba­sé sur un pro­ces­seur In­tel Quark SOC X1021 et do­té d’une connec­ti­vi­té RF po­ly­va­lente, le mo­dule MXE-110I est in­té­gré dans un boî­tier ro­buste sans ven­ti­la­teur et au for­mat com­pact (120x100x50mm). La mise en oeuvre d’un tel sys­tème IOT de sur­veillance par un fa­bri­cant de pneus re­pré­sente une pre­mière au Ja­pon, dans un contexte que Paul Per­ri­niaux, di­rec­teur gé­né­ral de Ni­hon Mi­che­lin Tire Co, pré­cise : « le manque de per­son­nel dans les sec­teurs des trans­ports, de la construc­tion et de l’agri­cul­ture est par­ti­cu­liè­re­ment grave au Ja­pon. L’amé­lio­ra­tion de la pro­duc­ti­vi­té et la ré­duc­tion de la charge de tra­vail sont des su­jets qu’il faut ur­gem­ment prendre en compte ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.