Te­le­dyne Le­croy lance une gamme com­plète d’ins­tru­ments

La marque T3 re­groupe des gé­né­ra­teurs, une ali­men­ta­tion DC pro­gram­mable, des mul­ti­mètres et des os­cil­lo­scopes nu­mé­riques, ain­si que des ana­ly­seurs de spectre et des ré­flec­to­mètres TDR.

Mesures - - Sommaire - Cé­dric Lar­dière

L’amé­ri­cain Te­le­dyne Le­croy est re­con­nu de­puis des dé­cen­nies comme l’un des prin­ci­paux fa­bri­cants mon­diaux d’os­cil­lo­scopes nu­mé­riques. « Les in­gé­nieurs et les tech­ni­ciens ont bien sou­vent be­soin d’un gé­né­ra­teur de fonc­tions ou d’une ali­men­ta­tion pro­gram­mable, pour con­ce­voir et/ou va­li­der leurs pro­duits. Mais cer­tains clients doivent pas­ser leurs com­mandes à un seul four­nis­seur », constate Jean Lau­ry, EMEA Vice Pre­sident of Sales De­pu­ty de Te­le­dyne Le­croy. La so­cié­té a dé­jà ten­té de com­plé­ter son offre d’os­cil­lo­scopes haut de gamme avec des mo­dèles bien plus éco­no­miques fa­bri­qués par un tiers – il s’agis­sait des Wa­veace –, mais l’ex­pé­rience n’a pas été au ren­dez-vous, no­tam­ment pour des ques­tion d’image. Avec le lan­ce­ment fin sep­tembre 2018 de la marque Te­le­dyne Test Tools (T3), ve­nant en com­plé­ment de son ca­ta­logue tra­di­tion­nel, l’amé­ri­cain fait cette fois les choses d’une ma­nière dif­fé­rente et plus trans­pa­rente. Les tout pre­miers ins­tru­ments de me­sure de la nou­velle marque ont été les ré­flec­to­mètres dans le do­maine tem­po­rel (TDR) dif­fé­ren­tiels vrais T3SP10D et T3SP15D. Chaque mo­dèle per­met la me­sure du pa­ra­mètre S11, à la fré­quence de 10 GHZ (T3SP10D) ou 15 GHZ (T3SP15D). Le temps de mon­tée, lui, est de 50 ps (T3SP10D) ou 35 ps (T3SP15D), soit une ré­so­lu­tion de dé­faut res­pec­tive de 4,2mm et 3mm, pour une lon­gueur maxi­male de 40m. À l’oc­ca­sion de l’édi­tion 2018 du sa­lon Elec­tro­ni­ca, qui s’est dé­rou­lé du 13 au 16 no­vembre der­nier à Mu­nich (Al­le­magne), Te­le­dyne Le­croy a dé­voi­lé d’autres gammes d’ins­tru­ments de me­sure sous la marque T3. « Cette nou­velle marque, qui est des­ti­née aux in­gé­nieurs de test, aux dé­ve­lop­peurs et aux étu­diants, ex­ploite notre po­si­tion d’ac­teur ma­jeur dans le do­maine de l’os­cil­lo­sco­pie de­puis des dé­cen­nies, la com­mer­cia­li­sa­tion de l’offre T3 étant as­su­rée par l’or­ga­ni­sa­tion de Te­le­dyne Le­croy », ajoute Ro­ber­to Pe­trillo, vi­ce­pré­sident monde de­te­le­dyne Test Tool De­ve­lop­ment.

Des gé­né­ra­teurs ar­bi­traires si­gnés Ac­tive Tech­no­lo­gies

On trouve ain­si l’ali­men­ta­tion DC pro­gram­mable T3PS3000, pro­po­sant 3 sor­ties iso­lées (2 sor­ties 0-32V/3,2 A et 1 sor­tie 2,5, 3,3 ou 5V/3,2 A, 220 W au to­tal), pou­vant fonc­tion­ner en sé­rie, en pa­ral­lèle ou in­dé- pen­dam­ment, et une ré­so­lu­tion mi­ni­male de 1mv/1ma. Les gé­né­ra­teurs de fonc­tions T3AFG40, T3AFG80 et T3AFG120 dis­posent de 2 voies échan­tillon­nées cha­cune à 1,2 Géch/s, d’une bande pas­sante de 40, 80 ou 120 MHZ (si­nus), d’une ten­sion de sor­tie de ± 5V sous 50Ω, de mo­du­la­tions et d’une mé­moire de 8Mpoints par voie. Les gé­né­ra­teurs de formes d’onde ar­bi­traires 2 voies T3AWG3252 et T3AWG3352, dé­ve­lop­pés avec l’ita­lien Ac­tive Tech­no­lo­gies, four­nissent une ten­sion de sor­tie de 0 à 6 Vcc (12 Vcc en op­tion) sous 50Ω, une gamme de fré­quence de 1 μmz à 250 MHZ ou 350 MHZ (si­nus), une fré­quence d’échan­tillon­nage de 1 ou 1,2 Géch/s (16 bits), une mé­moire de 128Mpoints par voie (jus­qu’à 1024Mpoints par voie en op­tion) et un écran TFT cou­leur tac­tile 7 pouces 1024x600 pixels. Trois mul­ti­mètres nu­mé­riques sont dis­po­nibles, à s avo i r les mo­dèles T3DMM4-5 (4,5 di­gits, 600 mv à 1 000 V DC ou 750 V AC, jus­tesse mi­ni­male de ±[0,01% de la me­sure + 5 di­gits], 600 μa DC ou 60 ma AC à 10 A), T3DMM5-5 (5,5 di­gits, 200mv à 1 000 V DC ou 750 V AC, ±[0,0015% de la me­sure + 0,0005 % de l’éten­due de me­sure], 200μa DC ou 20ma AC à 10A) ETT3DMM6-5 (6,5 di­gits, 200mv à 1000V DC ou 750V AC, ±[0,0040 % de la me­sure + 0,0023 % de l’éten­due de me­sure], 200μa à 10 A DC et AC). Il existe éga­le­ment les ana­ly­seurs de spec­tret3sa3100 et T3SA3200. Ils af­fichent une gamme de fré­quence de 9khz à 2,1 ou 3,2GHZ, un DANL de -135db à 1GHZ sans pré-am­pli­fi­ca­tion, un bruit de phase in­fé­rieur à -95dbc/hz à 10khz d’une por­teuse de 1GHZ, un écran TFT cou­leur 10,1 pouces 1024x600 pixels, etc. On trouve en­fin les os­cil­lo­scopes nu­mér iques T3DSO100X ETT3DSO200X. Les pre­miers dis­posent de 2 ou 4 voies, d’une bande pas­sante de 100 ou 200MHZ, d’une fré­quence d’échan­tillon­nage de 500Méch/s par voie, d’une mé­moire de 7 Mpoints par voie, d’un écran TFT cou­leur 7 pouces 800 x 480 pixels. La deuxième sé­rie se dis­tingue par une bande pas­sante de 70 à 300 MHZ, une fré­quence d’éc han­tillon­nage de 1 Géch/s par voie, d’une mé­moire de 70Mpoints par voie, de dif­fé­rents dé­clen­che­ments, de dé­co­dages sé­rie et d’un gé­né­ra­teur de fonc­tions in­té­gré en op­tions.

C. Lar­dière

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.