Bak­ker El­khui­zen Ta­bletRi­ser

Faites du bien à vos ar ti­cu­la­tions

Micro Pratique - - SOMMAIRE -

Tra­vailler avec une ta­blette est pos­sible mais le faire ef­fi­ca­ce­ment reste com­pli­qué. Bak­ker El­hui­zen, un spé­cia­liste du de­si­gn et de l’er­go­no­mie, pro­pose une so­lu­tion sous la forme éton­nante d’une sa­coche de trans­port... trans­for­mable en poste de tra­vail.

Une chose est sûre, l’er­go­no­mie d’une ta­blette n’est pas idéale dès qu’il s’agit d’y tra­vailler long­temps. Que la marque soit Mi­cro­soft, Apple ou un construc­teur par­te­naire de Google, les mo­dèles de 9,7 à 10,5 pouces ne sont pas tou­jours bien lo­tis. Il existe des ac­ces­soires, des housses cla­viers chez Lo­gi­tech ou Zagg par exemple, à condi­tion d’avoir un pro­duit lar­ge­ment dis­tri­bué ou à moins d’es­sayer de trou­ver en ligne une coque com­pa­tible. Chez Mi­cro­soft, le cla­vier Co­vert est op­tion­nel, mais pré­sent au ca­ta­logue des ac­ces­soires. Bak­ker El­hui­zen a conçu un por te- do­cu­ments en alu­mi­nium qui, tel un ro­bot Trans­for­mer, de­vient ins­tan­ta­né­ment un poste de tra­vail com­plet une fois ar­ri­vé au bu­reau. La mal­lette peut alors conte­nir votre ta­blette ( de 9,7 à 10,5 pouces), quelques do­cu­ments et même un cla­vier op­tion­nel de la marque pour les dé­pla­ce­ments. L’en­semble est mas­sif, so­lide, mais en­com­brant. Une fois « dé­plié », l’ob­jet forme un poste de tra­vail de­si­gn, qui per­met de mon­ter la ta­blette à hau­teur de vue et offre à cette der­nière la pos­si­bi­li­té de se pré­sen­ter en mode por­trait ou pay­sage. La fixa­tion de la ta­blette à l’en­semble se fait à l’aide d’un ai­mant. Mais at­ten­tion, il faut au­pa­ra­vant col­ler à la ta­blette une plaque qui com­porte l’ai­mant de fixa­tion. Un mode de fonc­tion­ne­ment que l’on n’ap­pré­cie­ra peu si l’on a op­té pour une ar­doise haut de gamme. Non seu­le­ment le sup­port est as­sez laid, mais en plus la fixa­tion est du genre so­lide, et on peut émettre des doutes sur la pos­si­bi­li­té de l’en­le­ver le jour ve­nu. Pour ce test, nous avons donc pré­fé­ré uti­li­ser une coque d’en­trée de gamme ache­tée sur In­ter­net et sa­cri­fier cette der­nière en y col­lant le sup­port au­to­col­lant li­vré avec le Ta­bletRi­ser.

Un ou­til de tra­vail

As­so­cié au cla­vier ( op­tion­nel), l e poste de tra­vail por table se montre plu­tôt ef­fi­cace pour qui oeuvre sur ta­blette ré­gu­liè­re­ment. Le fait de pou­voir re­mon­ter as­sez haut l’écran et de ré­gler fa­ci­le­ment l’angle d’in­cli­nai­son pro­pose une meilleure er­go­no­mie qu’avec une coque-cla­vier, mais on le ré­ser­ve­ra de ce fait à un usage ponc­tuel, du genre va­cances ou dé­pla­ce­ment. Oui dé­pla­ce­ment, car au­tant le Ta­bletRi­ser pro­tège et n’est pas si lourd que ce­la, au­tant il est im­po­sant et peu pra­tique à i nsé­rer dans un ba­gage. Un pro­duit eff i cace as­so­cié ou non au cla­vier de la marque pour qui veut soi­gner ses cer­vi­cales. À no­ter que si cet ac­ces­soire vous in­té­resse ou que vous vou­liez trou­ver un sup- por t pour votre PC por table ou votre écran de tra­vail, il fau­dra vous tour­ner vers la dis­tri­bu­tion sur In­ter­net car la marque ne dis­pose pas d’une bou­tique en ligne. Faut-il s’équi­per d’un tel pro­duit ? Le confort de tra­vail du cla­vier est bien su­pé­rieur aux cla­viers in­té­grés à des coques, tels ceux de Lo­gi­tech ou de Zagg par exemple. Mais en gé­né­ral, les­dits cla­viers forment une pro­tec­tion et per­mettent de tra­vailler comme sur un or­di­na­teur por­table, alors que là, il vous faut em­bar­quer le Ta­bletRi­ser qui, s’il est plus confor­table aus­si dans le do­maine de l’er­go­no­mie, l’est beau­coup moins pour la dis­cré­tion et la fa­ci­li­té de trans­port.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.