La mise en forme condi­tion­nelle

Puis­qu’un ta­bleau do­té d’une bonne mise en forme est un ta­bleau fa­ci­le­ment com­pré­hen­sible et donc bien plus ef­fi­cace, Ex­cel per­met d’ap­pli­quer des mises en forme par­ti­cu­lières se­lon des cri­tères que vous dé­fi­nis­sez…

Micro Pratique - - SOMMAIRE -

La mise en forme condi­tion­nelle dans Ex­cel per­met de mettre en va­leur vi­suel­le­ment les don­nées conte­nues dans les cel­lules sui­vant un cri­tère ou une condi­tion dé­fi­nie. Il peut s’agir d’une mise en sur­brillance, d’un chan­ge­ment de cou­leur, de l’uti­li­sa­tion d’icônes, etc. Sup­po­sons par exemple que vous de­vez gé­rer les scores de sé­lec­tion d’un sport. Votre ta­bleau com­por te les points re­çus par chaque équipe. Vous pou­vez uti­li­ser la mise en forme condi­tion­nelle pour mettre en sur­brillance les équipes sé­lec­tion­nées ; soit les équipes ayant at­teint un cer­tain nombre de points. Il vous suf­fit de créer une règle de mise en sur­brillance et de dé­fi­nir une va­leur au-des­sus de la­quelle les don­nées se­ront mises en va­leur de la fa­çon sou­hai­tée. Nous al­lons dé­tailler l’en­semble des mises en forme condi­tion­nelles pré­dé­fi­nies et voir com­ment mettre en place vos propres mises en forme condi­tion­nelles per­son­na­li­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.