Word : sym­boles et équa­tions

Micro Pratique - - SOMMAIRE - An­toine Dor­seuil

In­utile de pré­sen­ter le lo­gi­ciel de trai­te­ment de texte de Mi­cro­soft et ses 30 mil­lions d’uti­li­sa­teurs. Word re­gorge de fonc­tion­na­li­tés des plus simples aux plus com­plexes pour les­quelles il fau­drait des heures, voire des an­nées, pour une as­si­mi­la­tion com­plète ! Nous al­lons faire un pe­tit pas en avant en dé­taillant une fonc­tion­na­li­té par­fois in­dis­pen­sable pour cer­tains : les sym­boles et équa­tions.

Word est un trai­te­ment de texte qui s’adapte à l’uti­li­sa­tion de cha­cun. Par­mi tous les uti­li­sa­teurs, on trouve des scien­ti­fiques, ma­theux et phy­si­ciens, mor­dus d’in­for­ma­tiques et des pro­fes­seurs sou­cieux de pré­pa­rer au plus vite leurs cours. Les pro­fes­sion­nels pri­vi­lé­gient Word pour son as­pect « uni­ver­sel ». Dif­fé­rents do­maines tech­niques ont en com­mun l’uti­li­sa­tion de sym­boles et des for­mules, sou­vent in­com­pré­hen­sibles pour le com­mun des mor­tels. Des lignes de sym­boles qui sont certes fa­ciles à écrire à la main mais qui posent sou­vent un pro­blème une fois de­vant un cla­vier d’ordinateur. Heu­reu­se­ment Word per­met d’in­sé­rer à sa guise des mil­liers de ca­rac­tères dif­fé­rents, de l’in­té­grale ma­thé­ma­tique au ca­rac­tère sans­krit, tout se concentre sous la ru­brique sym­bole que nous vous pro­po­sons d’ex­plo­rer.

Ajou­tez des sym­boles

Pour in­sé­rer des sym­boles ou des ca­rac­tères spé­ciaux dans un do­cu­ment, sé­lec­tion­nez l’on­glet In­ser­tion dans le ru­ban, puis cli­quez sur l’ icône Sym­bole dans le groupe Sym­boles. Si le sym­bole que vous vou­lez in­sé­rer est dis­po­nible dans le me­nu, cli­quez des­sus. Il contient les sym­boles les plus uti­li­sés tel sque € ou © (co­py­right) ain­si que des sym­boles ma­thé­ma­tiques de base. Si vous dé­si­rez un autre sym­bole, sé­lec­tion­ner Autres sym­boles en bas du me­nu dé­rou­lant. Le me­nu Sym­bole pour donne ac­cès à la base de don­nées de sym­boles de Word. La fe­nêtre af­fiche l’en­semble des sym­boles dis­po­nibles pour une po­lice sé­lec­tion­née. Chan­gez l a po­lice à par tir du me­nu dé­rou­lant épo­nyme . Choi­sis­sez d’abord votre po­lice puis pio­chez les ca­rac­tères que vous sou­hai­tez. Pour na­vi­guer dans la fe­nêtre prin­ci­pale vous pou­vez faire dé­fi­ler le me­nu ou pas­ser par le me­nu dé­rou­lant sous-en­sembles pour al­ler di­rec­te­ment au groupe de ca­rac­tères que vous vou­lez : grecque, ponc­tua­tion, divers etc. En bas de la fe­nêtre, Word vous donne le nom ain­si que le code Uni­code (voir en­ca­dré ci-contre). Vous pou­vez éga­le­ment voir le rac­cour­ci du ca­rac­tère, ou si ce­lui-ci n’en pos­sède pas, lui en as­si­gner un.

Les ca­rac­tères spé­ciaux

Le deuxième on­glet vous donne ac­cès aux ca­rac­tères spé­ciaux et aux ca­rac­tères mas­qués ( cf. en­ca­dré sui­vant). Vous pou­vez leur as­si­gner des rac­cour­cis et utiliser la fonc­tion Cor­rec­tion au­to­ma­tique qui vous per­met d’ac­cé­der à des ca­rac­tères spé­ciaux en uti­li­sant les touches de base du cla­vier, ce­ci afin que, lorsque vous tra­vaillez sur un texte né­ces­si­tant de nom­breux ca­rac­tères spé­ciaux, vous n’ayez pas à bri­ser votre work­flow.

Par exemple, Word rem­pla­ce­ra au­to­ma­tique (c) par ©. Ou en­core <=> par ó. Vous pou­vez bien sûr choi­sir vos propres cor­rec­tions au­to­ma­tiques se­lon vos be­soins.

Uti­li­sez plu­sieurs langues en même temps

Si vous pré­voyez d’utiliser des ca­rac­tères d’une autre langue ré­gu­liè­re­ment, il est conseillé d’utiliser l’ou­til de bas­cule de langue pour ne pas avoir à pio­cher les ca­rac­tères dans la fe­nêtre des sym­boles. Lorsque vous chan­gez de langue à l’aide de la barre de langue, la dis­po­si­tion du cla­vier de­vient celle cor­res­pon­dant à cette langue. Après avoir ac­ti­vé la langue de cla­vier sou­hai­tée, ou­vrez votre do­cu­ment et po­si­tion­nez le cur­seur dans ce­lui-ci à l’en­droit où vous vou­lez com­men­cer à ta­per du texte dans une autre langue. Dans la plu­par t des cas, la barre de langue s’af­fiche au­to­ma­ti­que­ment sur le Bu­reau ou dans la barre des tâches après ac­ti­va­tion d’une ou plu­sieurs dis­po­si­tions de cla­vier dans Win­dows. Vous ne ver­rez pas la barre de langue si elle est mas­quée ou si une seule dis­po­si­tion de cla­vier est ac­ti­vée dans Win­dows.

Les équa­tions

Word peut être uti­li­sé pour sai­sir des don­nées ma­thé­ma­tiques puis­qu’il est do­té d’une fonc­tion équa­tion per­met­tant d’in­sé­rer des équa­tions connues (in­té­grales, fonc­tion etc.) ou même de construire ses propres équa­tions, elles peuvent être in­sé­rées sous la forme de frac­tion ou sous forme li­néaire en uti­li­sant des ca­rac­tères in­for­ma­tiques : / pour la barre de frac­tion et x^2 pour les puis­sances. Pour ac­cé­der aux me­nu op­tions de l’équa­tion, cli­quez sur la flèche en bas à gauche de la r ubrique

Conver­sion afin d’ac­cé­der à la fe­nêtre per­met­tant de modifier la mise en page de l’équa­tion. À par­tir du me­nu, vous pou­vez choi­sir la po­lice par dé­faut de vos équa­tions ou en­core les op­tions d’af­fi­chages ma­thé­ma­tiques. Pour créer vos propres équa­tions l’on­glet Concep­tion donne ac­cès à deux ru­briques : Sym­boles qui per­met de pio­cher ra­pi­de­ment par­mi les ca­rac­tères ma­thé­ma­tiques et Structure qui per­met d’ajou­ter des frac­tions, des in­té­grales, des ra­cines etc. soit tous les ou­tils né­ces­si­tant une mise en forme par­ti­cu­lière. Les zones à rem­plir par des va­leurs ou d’autres sym­boles sont re­pré­sen­tées par des car­rés, si­tués, par exemple, en haut et en bas d’un signe d’in­té­grale ou sous le signe de ra­cine car­rée. De ce fait, vous pou­vez sai­sir li­bre­ment les va­leurs que vous sou­hai­tez, elles se­ront po­si­tion­nées au­to­ma­ti­que­ment dans la bonne taille ! Comme vous pou­vez le consta­ter, Word offre une flexi­bi­li­té maxi­male dans l’uti­li­sa­tion de ca­rac­tères spé­ciaux et de sym­boles : vous n’avez dé­sor­mais plus d’ex­cuses pour ré­di­ger vos exer­cices de ma­thé­ma­tiques sur ordinateur !

Les sym­boles plus cou­ram­ment uti­li­sés sont de la po­lice Se­goe UI Sym­bol.

On peut voir ici les dif­fé­rents for­mats d’une même équa­tion, ain­si que le me­nu d’op­tions.

In­sé­rer une équa­tion ouvre un nou­veau me­nu dé­dié dans l’on­glet Concep­tion.

L’ac­ti­va­tion d’une autre langue se fait dans les pa­ra­mètres Win­dows pour pou­voir l’utiliser dans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.