Le mo­ni­teur, le chou­chou du joueur

Micro Pratique - - DOSSIER -

Un bon PC c’est bien, mais si on met un mau­vais mo­ni­teur en bout de chaîne, le ré­sul­tat en jeu se­ra ter­rible. Une mau­vaise image, un contraste en re­trait… et vous n’y ver­rez rien dans de mau­vaises condi­tions. Une ré­ac­ti­vi­té et un ra­fraî­chis­se­ment trop faibles… et vous ris­quez de ne pas avoir une image très nette dans les titres par ti­cu­liè­re­ment ra­pides. Les bons mo­ni­teurs ont un temps de ré­ponse « gris à gris » de 5 ms ou moins. De même la ten­dance est à des taux de ra­fraî­chis­se­ment éle­vés. La norme était 60 Hz, elle pousse à 75 Hz, 120 Hz, 144 Hz et même 240 Hz, as­su­rant une ré­ac­ti­vi­té maxi­male. De plus, des tech­no­lo­gies comme les G-Sync et FreeSync per­mettent à des car tes gra­phiques nVi­dia et AMD res­pec­ti­ve­ment de prendre le contrôle du ra­fraî­chis­se­ment pour per­mettre d’ajus­ter au­to­ma­ti­que­ment ce pa­ra­mètre à ce que le jeu et la car te gra­phique sont ca­pables de pro­duire.

L’ar­ri­vée des jeux Di­rectX 12 a en­fin per­mis aux jeux de pui­ser dans le po­ten­tiel des CPU mul­ti­coeur. Aujourd’hui, les puces à 6 ou 8 coeurs sont par­fai­te­ment ex­ploi­tées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.